vendredi 20 octobre 2017

Les Insurgés, tome 1 : Conquête - Elle Kennedy


Résumé :

Le Conseil Mondial a pris le pouvoir et instauré la loi martiale. 

Dans un monde soumis au chaos, Hudson Lane s’est enfuie de la cité dirigée par son frère, le chef des Exécutants, pour rejoindre les Insurgés. Dans sa fuite effrénée, elle croise le chemin de Connor Mackenzie qui a pris la tête des Insurgés. Elle ne peut lui révéler sa véritable identité. Entre ces deux-là naît une attirance immédiate, mais Connor n’est pas du tout prêt à accueillir une inconnue dans son groupe et Hudson va devoir lutter pour se faire accepter. Or, son terrible secret va finir par être découvert, sa situation au sein des Insurgés est devenue plus que précaire. Connor va-t-il accepter qu’elle reste parmi eux ? 



Ce que j’en pense :

Bon, on ne va pas se mentir, je me suis littéralement jetée sur cet ouvrage dès que je l’ai reçu. En effet je connais Elle Kennedy pour sa saga Off-Campus, des livres que j’ai tous adoré, donc forcément j’étais impatiente de retrouver sa plume et de me plonger de ce nouvel univers que le résumé laissait entrevoir. Je pense que j’en attendais beaucoup, peut-être trop ? Toujours est-il que je ne m’attendais pas forcément à ce type de lecture en commençant le premier tome des Insurgés. 

Nous plongeons dès les premières pages dans un monde totalement détruit. Plus rien n’est comme ce que nous connaissons de nos jours, le chaos règne sur ce monde comme une ombre permanente et la société se divise en deux parties bien distinctes. D’un côté nous avons les cités, ou colonies, dirigées par le Conseil Mondial qui décide de tout, du rôle de chacun et qui a totalement redistribué les cartes. Désormais les ressources sont préservées quoi qu’il en coute et cela même si des gens meurent à cause de ces nouvelles lois. L’ordre général est notamment maintenu par les Exécuteurs qui vérifient que tous suivent bien les règles et qui traquent notamment ceux qui tentent de s’échapper. Il s’agit là de la deuxième partie de la société, les rebelles, les Insurgés. Ne voulant pas se plier aux règles du Conseil Mondial ils ont refusé de vivre et de se plier aux règles des colonies. Pour cela, pour leur liberté, ils risquent à tout instant la mort. Hudson Lane a toujours vécu dans une colonie mais quand on la met face à l’obligation de se marier contre sa volonté, elle décide de fuir et de tenter sa chance dehors. En tombant sur Connor et son groupe, elle n’imagine pas tout ce qu’elle va découvrir de cette nouvelle vie faite de liberté mais aussi de nombreux dangers… surtout quand son groupe découvrira qui elle est vraiment.

Hudson est une jeune femme qui a toujours connu les règles de la société dans laquelle elle vit. Une cité contrôlé par le Conseil Mondial. Ayant principalement grandi entouré de son père, haut placé, et de son frère, elle a toujours réussi à faire face à la vie même si tout n’a pas toujours été facile. Pourtant quand elle se retrouve imposé de se marier avec un homme détestable, elle décide de fuir quoi qu’il lui en coute. Dans l’incompréhension la plus totale face à cet événement, et dans la peur qu’on la retrouve, elle va rapidement montrer qu’elle sait faire preuve de courage et de débrouillardise. C’est une jeune femme attachante, même si parfois j’ai trouvé qu’elle se laissait trop faire sur certains points qui m’ont un peu dérangés. J’ai aimé apprendre à la connaître, comprendre ce qu’il se passait vraiment et découvrir certains protagonistes de son passé. Bref c’est une héroïne comme on les aime ! Connor, l’autre héros de ce premier tome, est l’image même du mec viril qui n’attend aucune contradiction quand il décide de quelque chose. À la tête d’un groupe de 4 autres hommes, il sait comment se débrouiller et faire face aux dangers dus à sa situation de « rebelle ». J’admets avoir eu un peu de mal à m’attacher à lui. Je l’ai trouvé un peu trop plat par moment, il m’a manqué une étincelle pour vraiment le trouver touchant et il faut dire qu’il m’agaçait pas mal de par son comportement vis à vis de Hudson, cette façon qu’il avait de la traiter comme un objet sous couvert de vouloir lui faire découvrir la liberté de sa nouvelle condition. Bref si Hudson m’a plu, Connor moins mais le duo qu’il forme est assez sympa à suivre malgré tout. Les seules scènes qui m’ont vraiment déplu entre eux sont les passages « érotiques », et c’est d’ailleurs ça aussi qui m’a un peu bloqué sur le personnage de Connor. Ces deux-là sont entourés de plusieurs autres personnages comme Rylan, Kade, Xander et Pike qui constituent le groupe de Connor mais d’autres insurgés jouent aussi un rôle dans l’intrigue. Et évidemment les personnages des colonies ne sont pas non plus en reste… ! 

L’histoire en elle-même ainsi que l’intrigue m’ont beaucoup plu ! J’ai adoré découvrir cet univers, les nouvelles règles de ce monde, la façon dont les différents personnages survivent, etc. De même les personnages de manière générale m’ont plutôt plu à quelques exceptions près. Finalement je pense que j’aurais vraiment adoré cette lecture et que j’aurais passé un super moment si tout cela n’avait pas été un peu gâché par les scènes de sexe. Je n’ai pas vraiment apprécié la façon dont les choses évoluaient entre Connor et Hudson, la façon dont il se comportait avec elle et surtout le rôle d’autres acteurs dans tout cela. J’ai ressenti un certain malaise face à cela. Après pour le coup il ne s’agit pas d’un soucis d’écriture mais vraiment d’un goût personnel. Je n’aime pas les histoires où ces scènes sont en quelque sorte dénuées d’amour, ou en donnent l’impression, qui sont extrêmement extrêmement libres et où plusieurs acteurs entrent en jeu. En fait c’était tout simplement trop cru pour moi pour être plus explicite ! Si j’aime les romances et le new adult je ne vais rarement plus loin car je sais que ça ne me plaît pas vraiment et pour le coup je ne m’attendais pas à ça dans ce roman au vu de l’autre série Off-campus. Cet aspect fut donc pour moi le point noir du roman, car ces scènes (que je n’appréciais pas) étaient tout de même récurrente. 

Je ressors donc un peu mitigé de ce premier tome à cause de ces passages mais tout le reste du roman a vraiment su me plaire ! Je trouve dommage que ces scènes de sexe prennent le pas sur tout le reste. Je pense cependant que pour des personnages qui apprécient ce genre de lecture où le côté érotique est vraiment très prononcé avec en parallèle quelque chose de très libre, passeront éellement un bon moment ! Le fait que je ne m’attende pas du tout à ça n’a pas aidé, il faut le dire ! Je lirai la suite par curiosité pour l’intrigue mais aussi car je veux laisser une chance à cette série qui à l’exception de ces scènes qui m’ont plongées dans un certain malaise se veut prometteuse. J’espère que le tome 2 mettra un peu plus en avant l’univers et les personnages !


Les Insurgés, tome 1 : Conquête de Elle Kennedy aux éditions Hugo (New Romance) ( 14 septembre 2017 - 335 pages).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire