mercredi 26 novembre 2014

La nuit dernière - Ruthie Knox


Résumé : 

L’amour aux heures de pointe.

Mary mène une existence quasi monacale. Son emploi du temps est une mécanique bien huilée. Parmi les voyageurs qu’elle croise matin et soir dans le métro londonien, un homme ne la laisse pas indifférente. Un soir, elle dépasse les trois verres de vin qu’elle s’autorise en soirée, et c’est le black-out. Quand elle se réveille dans le lit de ce bel inconnu, Mary se demande ce qui a bien pu se passer… En plus d’être irrésistible, Nev, sculpteur à ses heures perdues, est talentueux. Il n’en faut pas davantage pour faire chavirer le coeur de Mary. Mais la mère de Nev a d’autres projets pour l’avenir de son fils… et Mary n’en fait pas partie.

Ce que j’en pense :

J’aime les histoires d’amour et j’ai aimé ce que me promettait celle ci. Une romance contemporaine sur fond d’Angleterre, il ne m’en fallait pas plus pour avoir envie de découvrir ces nouveaux personnages. 

Mary est une jeune femme d’apparence très stricte. Métro, boulot, dodo. C’est exactement à ça que ressemble sa vie depuis qu’elle a quitté son pays natal, l’Amérique. Elle ne vit désormais que pour son travail et cherche le plus possible à éviter les hommes. Alors qu’elle n’a pas de véritables amies, quand elle se laisse entraîner par une de ses connaissances à une petite soirée, elle n’imagine pas qu’elle va chambouler tout ce qu’elle a mis en place depuis deux ans. Quand elle se réveille un matin, dans un appartement totalement inconnu une véritable panique s’empare d’elle, et à juste mesure. Et quand en plus de ça il s’avère que le propriétaire de l’appartement n’est autre que l’homme qu’elle voit tous les matins en attendant le métro et qui la fait totalement craquer, elle ne peut imaginer pire situation. Mary n’est pas au bout de ses surprises et elle va vite apprendre que ce jeune homme n’est pas seulement beau, il est aussi tout ce qu’il y a de plus charmant. 

Mary est une jeune femme assez étonnante et si je l’ai apprécié, j’ai tout de même eu un peu de mal à l’apprécier… En effet cette héroïne qu’on découvre sage, posée voir même stricte se révèle en fait différente de l’image que je m’en faisais. Son passé lui pèse et elle tient absolument à ne pas replonger dans ses travers. C’est cet aspect qui m’a empêché d’être réellement très proche d’elle tout simplement car je trouvais que ça revenait trop souvent sur le tapis, qu’elle tournait trop autour de son passé et de ce qu’elle cachait. Mis à part cet aspect j’aimais beaucoup les autres facettes de sa personnalité, elle est franche, directe, j’ai aimé sa façon de faire. Le héros, Neville, m’a beaucoup plus touché bizarrement. Lui aussi est très étonnant car on découvre deux facettes totalement différentes chez lui. D’un côté tout semble organisé chez lui, stricte, un peu comme pour Mary et puis on découvre finalement l’artiste qui est en lui. Rebelle et charmeur en même temps, il correspond tout de même à certains clichés ! Surtout par sa provenance d’une famille riche ayant beaucoup d’ambitions pour lui. Malgré tout j’ai aimé le suivre, je l’ai trouvé plus accessible que Mary même si je l’ai apprécié elle aussi. Si les personnages ne sont pas extraordinaires, ils nous permettent tout de même de passer un moment agréable en leur compagnie. 

La romance est bien évidemment le point central de ce roman, et elle m’a plu même si les choses allaient un peu vite par moment. C’est le seule point qui m’a déçu au niveau de la romance, cet enchaînement d’évènements que l’auteure ne prend pas le temps d’expliquer. Les choses arrivent parfois comme un cheveu sur la soupe. Mis à part ça j’ai aimé la relation des personnages, le fait que leur histoire soit belle mais compliqué par leur passé ou par leur vie tout simplement. On reprend là un schéma assez basique des romances mais l’auteure arrive à y apporter assez de piment pour rythmer son histoire et tenir le lecteur en haleine.

Cette romance m’a donc fait passé un assez bon moment malgré quelques défauts. 

Je remercie les éditions Milady Romance pour cette lecture. 


La nuit dernière de Ruthie Knox aux éditions Milady (romance) (19 Septembre 2014 - 334 pages).

3 commentaires: