samedi 28 janvier 2017

The Scorpion Rules, tome 2 : Prisoners of peace - Erin Bow


Résumé : 

ATTENTION LE RÉSUMÉ RÉVÈLE DES ÉLÉMENTS DE L’INTRIGUE DU PREMIER TOME. 

Greta Stuart n’est plus otage. Elle n’est plus princesse héritière de la Confédération panpolaire. Elle n’est même plus humaine. Afin de sauver sa vie et celle de ses amis, elle a accepté de devenir une intelligence artificielle, la première depuis près d’un siècle. Mais ce choix a un prix… Le corps de la jeune fille ne supportera pas longtemps cette transformation. Bientôt, elle devra l’abandonner pour prendre possession de celui d’un Cygne, ces êtres moitié soldats, moitié messagers qui vénèrent Talis, l’intelligence artificielle qui règne sur la planète. Mais tandis qu’elle chevauche à travers des étendues glaciales et désertiques, aux côtés de Talis et de deux de ses serviteurs, Greta est rattrapée par son passé. Une révolte gronde : le peuple panpolaire semble bien décidé à arracher sa princesse des mains du maître du monde… quitte à la tuer. Et parmi les rebelles, Elián, le garçon qu’elle a sauvé, celui qui lui a ouvert les yeux et qui rêve de changer le monde. Greta saura-t-elle maîtriser sa nouvelle nature et empêcher un cataclysme de se produire ?


Ce que j’en pense : 

Le premier tome de cette saga en deux tomes m’avait bien plu et j’étais assez impatiente de savoir comment les choses allaient tourner, comment tout cela allait se finir. Le fait que ce soit un diptyque est vraiment une bonne chose car cela permet de ne pas avoir une série à rallonge sans pour autant qu’elle manque de développement. 

Nous retrouvons donc nos personnages globalement dans la situation dans laquelle nous les avions laissés mais les enjeux ont vraiment beaucoup évolué. Maintenant Greta n’est plus une otage qui risque d’être froidement exécutée à tous les instants… mais sa situations n’est pas franchement meilleure maintenant. Et oui, afin de sauver ses amis et surtout son royaume Greta avait accepté de devenir une intelligence artificielle, un état qui l’éloigne de la fille qu’elle était jusqu’alors et qui menace sa vie puisque son corps ne pourra pas assumer les conséquences de ce changement éternellement. Alors qu’elle part à la recherche d’une solution pour contrer l’inévitable aux cotés de l’intelligence artificielle qui dirige ce monde, Talis, et de deux cygnes, des sortes de soldats totalement dévoués à Talis, des évènements vont venir chambouler tout ce en quoi elle croyait. Partager entre son devoir, sa liberté et surtout son envie de vivre, Greta va devoir se battre pour obtenir ce qu’elle veut. Mais elle le sait, les risques sont grands et elle est devenu, malgré elle, l’objet de bien des convoitises. Sur qui compter ? Uniquement sur elle ou peut-elle faire confiance à d’autres ? Que doit-elle penser d’Elián, ce jeune homme qui fut à la base de bien des changements ? Greta se retrouve au cœur d’une aventure qui risque de ne laisser personne indemne. 

Lors de ma lecture du premier tome j’avais eu du mal à cerner et apprécier les personnages durant la première moitié du roman. Cependant, la deuxième partie avait été plus agréables et j’avais commencé à apprécier nos héros et notamment Greta même si je restais encore un peu sur mes gardes. J’avais hâte de la découvrir dans ce nouvel environnement et de savoir si j’allais la trouver plus attachante qu’avant. Déjà j’ai beaucoup aimé le fait de tout suivre au travers d’elle, ça nous la rend beaucoup plus proche, et surtout je l’ai trouvé plus mature. Étrangement, et même si elle est partagée au cœur même de ce qu’elle est par les deux natures qui vivent en elle, j’ai eu le sentiment de découvrir une jeune femme plus décidée et plus sûre de ses choix malgré ses contradictions. Les évènements récents lui ont appris à ne pas trop compter sur les autres mais aussi et surtout que tout n’est pas noir ou blanc. J’ai apprécié apprendre à connaître cette nouvelle Greta qui se retrouve ensevelie sous une montagne de problèmes ! On retrouve d’autres personnages du premier tome comme on en rencontre de nouveaux. Il y a bien sûr Elian, et évidemment Talis au cœur de l’intrigue. J’ai apprécié retrouver des personnages déjà rencontrés car cela m’a permis de les découvrir plus en profondeur. Ainsi j’ai beaucoup apprécié le panel de personnages proposés dans ce second tome par rapport au premier où le démarrage avait été un peu difficile… L'alternance des points de vue entre Talis et Greta est intriguant, déroutant et nous amène à nous poser certaines questions. Mais je pense que c'est aussi grâce à cela que les personnages m'ont semblé plus approfondis et plus intéressants. 

On se retrouve donc à suivre Greta dans sa quête. Les choses ne sont pas simples car elle même ne sait pas forcément ce qu’elle veut. Elle est partagée entre ses propres émotions mais aussi par les évènements. Nous sommes dans un monde où tout n’est pas noir ou blanc, tout est dans la demi mesure. Ainsi le « méchant » de l’histoire, Talis, est finalement assez compréhensible de par les finalités qu’il cherche à atteindre. S’il fait tout ça c’est pour le bien du monde. Après il n’en reste pas moins difficile de l’apprécier mais franchement que ce soit lui ou d’autres j’avais du mal à les ranger dans une case, à dire qui étaient les bons et qui étaient les mauvais. C’est aussi un des atouts du roman, cette remise en question permanente autant de Greta que du lecteur. Il y a beaucoup d’actions et de rebondissements, c’est un deuxième tome plus explosif que le premier et qui réserve de très bonnes surprises et une conclusion à la hauteur de ce que j’espérais. J’ai pris plaisir à suivre Greta, à essayer de savoir ce qui serait le mieux pour elle et pour les autres, à comprendre ce qu’il fallait qu’elle fasse, etc. Bref la plume de l’auteur a su m’emporter et j’ai passé un bon moment ! 

Une série en deux tomes que j’ai donc apprécié découvrir !


The Scorpion Rules, tome 2 : Prisoners of peace de Erin Bow aux éditions Lumen (3 novembre 2016 - 439 pages). 

1 commentaire:

  1. Cette série me tente bien alors j'espère pouvoir la découvrir :)

    RépondreSupprimer