jeudi 13 septembre 2012

L'école de la nuit - Deborah Harkness



Résumé :

Diana Bishop, jeune historienne héritière d'une puissante lignée de sorcières, et le vampire Matthew Clairmont ont brisé le pacte qui leur interdisait de s'aimer. Quand Diana a découvert l'Ashmole 782, un manuscrit alchimique, à la bibliothèque d'Oxford, elle a déclenché un conflit millénaire. La paix fragile entre les vampires, les sorcières, les démons et les humains est désormais menacée. Déterminés à percer le mystère du manuscrit perdu, et tentant d'échapper à leurs ennemis, Diana et Matthew ont fui à Londres... en 1590. Un monde d'espions et de subterfuges, qui les plonge dans les arcanes du passé de Matthew et les confronte aux pouvoirs de Diana. Et à l'inquiétante École de la nuit.

Deborah Harkness est professeur d'histoire à l'Université de Californie du sud. Le Livre perdu des sortilèges, son premier roman dont l’École de la nuit est la suite, a été traduit dans quarante langues. Il connaît depuis sa parution un succès international et est en cours d'adaptation au cinéma.


Ce que j'en pense :

Bon comme beaucoup le savent, je suis une fan inconditionnelle du 1er tome « Le Livre Perdu des sortilèges ». J'attendais cette suite avec beaucoup d'impatience, c'est donc avec beaucoup de plaisir que je me suis lancée dans cette lecture. J'avais hâte de retrouver Diana et Matthew, de savoir comment allait se dérouler leur voyage dans le passé.

Nous voilà donc revenu au 16ème siècle, en 1590 pour être précis. Diana et Matthew ont décidé de retourner dans le passé afin d'aider cette dernière à mieux comprendre ses pouvoirs, mais aussi dans le but de retrouver l'Ashmole 782. Une vraie course débute alors, car même si cette époque connaît un calme relatif concernant la chasse aux sorcières, la méfiance et la peur règnent toujours. Si pour Matthew, ce retour en arrière risque de se révéler douloureux, pour Diana il s'agit d'une véritable découverte. En effet en revenant en 1590, Matthew se trouvera confronter à ses anciens compagnons, à des personnes qu'il a perdu depuis longtemps, à des personnes qu'il ne pensait jamais revoir. Diana devra s'intégrer dans ce monde qu'elle ne connaît pas réellement, elle devra s'adapter à de nouvelles coutumes, on attendra d'elle un certain comportement. Si au début, elle détonnera clairement dans ce monde, au fur et à mesure elle apprendra à se fondre dans la masse. Elle rencontrera des personnes étonnantes, ira de surprises en surprises et surtout en apprendra plus sur l'école de la nuit et sur ses membres.

J'ai adoré retrouver Diana et Matthew. Nous en apprenons plus sur eux tout au long de l'histoire. Diana se révèle tout aussi curieuse que dans le présent. Elle découvre en « vraie », ce qu'elle ne connaissait qu'à travers ses recherches. Très vite elle se passionne pour certains éléments, notamment l'alchimie. Elle reste cependant très concentré sur le fait qu'elle doit apprendre à gérer ses pouvoirs qui deviennent de plus en plus incontrôlables. Rien ne doit être laissé au hasard, et certains évènements vont la forcer à accélérer les choses. Matthew est quant à lui assez différent dans cette suite, il semble plus sombre, plus secret, plus distant et cela particulièrement au début. Ce retour dans le passé se révèle être une véritable épreuve car en plus de devoir retrouver un comportement correspondant à l'époque, il doit aussi faire face à ses propres émotions en revoyant certaines personnes qu'il pensait avoir perdu à jamais. Mais plus que ça, il va devoir gérer des complots, des guerres de domination, se replonger dans un monde qu'il ne pensait pas revoir. Tous ces éléments vont au début toucher le couple que forme Diana et Matthew, chacun d'eux va devoir s'adapter à ce nouveau mode de vie, surtout Diana d'ailleurs qui devra s'habituer à l'absence de liberté des femmes de l'époque. Dans la première partie du roman, nos deux personnages auront du mal à se comprendre par moments et les secrets ne feront que plus les éloigner, cependant très vite Matthew se verra obliger de parler à Diana. Leur couple va à partir de ce moment évoluer assez rapidement, les choses changent entre eux, ça semble encore plus « sérieux », ils sont plus proches, agissent en fonction de l'autre, … J'aime toujours autant leur relation. On sent un véritable amour sans qu'il y ait pour autant « trop » d'effusions. Le côté protecteur de Matthew, déjà bien présent dans le 1er tome, se révèlera encore plus ici au grand désarroi de notre héroïne à qui l'indépendance, du 21ème siècle, manquera à plus d'une reprise. Au final cette « épreuve », ce voyage dans le passé qu'ils traversent ensemble ne fera que les rapprocher, les unir un peu plus. L'un comme l'autre ils découvriront des faces cachées de leur partenaire.

Nous découvrons dans cette suite la fameuse école de la nuit. Si pour Matthew il s'agit de retrouver des amis, des compagnons, pour Diana il s'agit de personnages légendaires dont elle connait la vie, la destinée, … C'est cet aspect là que j'ai beaucoup aimé, l'idée de se retrouver face à des hommes en chair et en os, de les rencontrer pour la première fois et de pourtant tout savoir sur eux. Diana est donc éblouie à plus d'une reprise, c'est très drôle de ressentir en elle cette curiosité, cette envie d'en savoir plus mais cette retenue en même temps. Il y a tout au long de ce livre une foule de personnages tous plus étonnants les uns que les autres. Nous traversons la vie de personnages célèbres ou non mais tous ont un rôle à joué.

L'auteure nous plonge une fois de plus dans un monde inconnu. Les détails et les descriptions nous permettent de pleinement nous plonger dans cet univers. Comme pour Le Livre perdu des sortilèges, ce livre n'est pas rapide à lire … Mais on y prend un plaisir fou tout du long. Voir évoluer Matthew et Diana m'a plu tout du long, l'auteure nous mène de rebondissements en rebondissements et arrive à surprendre le lecteur à de nombreuses reprises. Nous ne ferons pas que traverser le temps, nous visiterons également de nombreux endroits où la quête de l'Ashmole aura mené nos personnages. Cependant ils devront être prudent, car le passé ne peut être modifié à la légère et les traces qu'ils laisseront peuvent changer beaucoup de choses dans le présent ...

J'ai été immergé aux côtés des personnages tout au long de l'histoire. L'auteure a une fois de plus su me plonger dans son monde et donc au 16ème siècle. J'ai adoré découvrir cette époque aux côtés de nos deux personnages. Comme dans le premier tome je me suis attaché à eux, j'ai aimé voir leur relation évoluer, j'ai aimé voir le soutien mutuel qu'ils s'apportent. En bref j'ai adoré. L'école de la nuit, comme le Livre perdu des sortilèges, est pour moi une véritable réussite. On prend plaisir à lire ce livre et cela sans aucunes modérations. J'avais hâte de le lire et je n'ai pas été déçue … Loin de là !

Je tiens à remercier les éditions Orbit pour cet envoi ! Merci beaucoup de m'avoir replonger dans les aventures de Diana et Matthew.

L'école de la nuit de Deborah Harkness aux éditions Orbit (548 – 12 Septembre 2012).

8 commentaires:

  1. Il faut vraiment que je lise cette saga ^^

    RépondreSupprimer
  2. Quel avis ! Faut vraiment que je me plonge dans le 1er tome :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hâte de savoir ce que tu en penseras :D

      Supprimer
  3. Je n'aime pas vraiment les sagas, en revanche vous en parlez si bien que cela me donne envie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celle là vaut vraiment le coup, c'est une lecture assez singulière qui nous plonge dans un monde à part ! :)

      Supprimer
  4. Ah la la ! Vivement que je sois plongée dedans ! J'ai trop hâte ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hâte de savoir ce que tu en auras pensé :D

      Supprimer