lundi 6 mars 2017

Library Jumpers, tome 2 : La gardienne de Mensonges - Brenda Drake + Interview de l'auteur


Résumé :

Quand le Conseil des mages envoie Gia dans une petite ville du Connecticut, elle croit d'abord que vivre sous protection avec sa famille, ses amis – et, en bonus, Arik en personne – ne devrait pas s'avérer trop désagréable. Mais la déception ne tarde pas : son meilleur ami, Nick, a du mal à contrôler de tout nouveaux pouvoirs plus qu'inquiétants, son père est de plus en plus proche de Deirdre, la jumelle qui a pris sa place auprès de lui en l'absence de Gia, et Arik semble un peu trop intéressé par une jeune habitante du village. Bien décidée à retrouver les Chiavi manquantes – ces clés magiques qui sont leur seul espoir –, la jeune Sentinelle, accompagnée de Nick, visite en secret certaines des plus belles bibliothèques de la planète. Mais le sort s'acharne : elle déclenche au détour d'un couloir sombre un piège qui l'expédie vers une bien mystérieuse destination. Pour retrouver les siens, Gia va être contrainte de faire un sacrifice, un choix terrible qui lui coûtera un être cher. Il lui suffit de tourner la page pour déclencher la fin du monde !

Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur l’auteur, une petite interview que j’ai pu faire au salon de Montreuil vous attend à la fin de la chronique



Ce que j’en pense :

J’avais passé un très bon moment en compagnie du premier tome de cette saga, j’étais donc très impatiente à l’idée de découvrir cette suite. Je peux déjà vous dire que je n’ai pas été déçue : un second tome haut en couleurs et meilleur que le premier. De quoi passer un bon moment ! 

On retrouver nos personnages un peu après la fin du premier tome mais globalement dans la même situation qu’au moment où on les avait quittés. On retrouve avec plaisir Gia, Arik, Nick,… et d’autres personnages qu’on avait pu découvrir à la fin du tome précédent ou au début de celui ci. Gia pensait que maintenant la vie serait plus facile, qu’elle apprendrait à mieux maîtriser son nouveau rôle et qu’elle pourrait prendre le temps de « vivre » tranquillement d’une certaine manière mais les choses ne sont jamais aussi faciles. Entre sa sœur qu’elle a du mal à apprécier, Arik qui semble intéresser par beaucoup de choses sauf elle, Nick qui semble totalement perturbé par ses nouveaux pouvoir… Gia est loin d’avoir une vie paisible. Et évidemment en se lançant à la recherche des chiavis manquantes, les choses ne vont pas aller en s’améliorant. Entre ses problèmes personnels et relationnels d’un côté et des problèmes de bien plus grandes ampleurs, Gia va une nouvelle fois être contrainte de faire des choix difficiles, de se battre et de faire face à des dangers qui parfois la dépasse. Au sein des magnifiques bibliothèques qu’elle traverse, elles n’imaginent pas les dangers qui guettent et le poids qui pèse sur ses épaules… 

J’ai été très contente de retrouver Gia tout d’abord parce que je l’aimais beaucoup dans le premier tome mais en plus parce que je me demandais vraiment comment elle allait évoluer. Et je dois dire que je ne suis pas déçue ! J’ai retrouvée une héroïne plus mûre, plus mature, toujours confrontée à des décisions compliquées mais qui a appris à s’endurcir autant auprès de ses amis que confrontés à ses ennemis. Ses problèmes, personnels ou non, n’aident pas pourtant elle arrive à faire face à ce qui lui arrive avec sérénité et courage. J’ai beaucoup aimé son évolution entre les deux tomes, car même si elle garde ses défauts, elle apprend aussi de ses erreurs ! Nick est une des révélations de cette suite puisqu’il découvre progressivement les pouvoirs qu’il a. J’ai apprécié cette façon qu’il a de ne pas tout encaisser sans se poser de questions. Il a du mal et il l’assume. Ça change un peu de tous ces personnages qui accueillent ce genre de choses sans broncher ! Je l’aimais bien dans le premier tome et ça continue sur la même voie. Arik est lui toujours aussi mystérieux. Je l’adore, notamment pour sa relation avec Gia, mais je dois dire que parfois n’ai envie de le frapper quand je vois son comportement. J’ai du mal à le cerner mais certains détails ne trompent pas selon moi. Mais j’ai vraiment hâte de savoir comment il va encore évoluer ! Bastien, qu’on découvrait à la fin du premier tome, reste toujours aussi étrange à mes yeux. Il a de très bons cotés qui me donnent envie de l’apprécier mais il y a un je ne sais quoi qui fait que je me méfie et que j’ai donc du mal à vraiment m’attacher à lui. Je me demande vraiment ce qu’il peut cacher ! On retrouve évidemment d’autres personnages, autant du premier tome que de nouveaux protagonistes issus de cette suite. J’en ai aimé certains et détestés d’autres. Difficiles de tous les lister car il faut avouer que Brenda Drake nous offre un panel de personnages assez impressionnant ! 

On se laisse très facilement emporter par cette suite, tout d’abord grâce à la plume de l’auteur mais aussi par l’intrigue très bien ficelée. J’avais déjà apprécié le premier tome comme je vous le disais mais je dois admettre que cette suite est largement meilleure. L’univers dans lequel est plus sombre, plus profond et encore plus « réaliste ». On a le sentiment d’y être et les pages se tournent toute seule. On suit Gia qui est confrontée à bien des dangers et autant dire que Brenda Drake ne l’épargne pas. 

J’ai trouvé cette suite plus approfondie, autant sur l’univers que sur les personnages. Si les relations entre ces derniers, notamment Gia, Arik et Bastien ou Gia et Deirdre, sont très importantes dans l’histoire, elles ne prennent pas le pas sur l’action et sur l’aventure. Les descriptions des bibliothèques sont toujours aussi époustouflantes et on s’imagine parfaitement l’univers qu’à su créer l’auteur. 

Une suite largement à la hauteur et qui présage un troisième tome de folie. 

Library Jumpers, tome 2 : La gardienne de mensonges de Brenda Drake aux éditions Lumen (26 janvier 2017 - 474 pages). 



Interview de Brenda Drake, auteur de la série 
Library Jumpers


Bonjour Brenda, pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?
Bonjours, je suis Brenda Drake, l’auteur de la série Library Jumpers en France et dont le premier volume est sorti il y a peu. Je suis également l’auteur d’une seconde série, The Fated, publiée au États-Unis pour l’instant. 

Une première question, d’où vous vient cette passion pour l'écriture ? 
Cela me vient d’abord de ma grand-mère irlandaise qui me racontait des contes, des histoires traditionnelles et des légendes irlandaises où l’on retrouvait les personnages habituels du folklore irlandais. C’était très souvent épique, j’adorais vraiment ça et c’est ce qui a fait naître ma vocation pour l’écriture.

C’est pour cela que vous vous êtes orientés vers le genre fantastique dans votre écriture ? 
Oui c’est exactement pour cela ! 

D’ailleurs, êtes-vous vous même une grande lectrices comme vos livres peuvent en donner l’impression ? 
Oui tu as bien perçu les choses. J’adore lire, j’adore la lecture. C’est une de mes passions et j’aime plus particulièrement les livres fantastiques et de fantasy !

Pouvez-vous me citer quelques uns de vos livres préférés ?
Il y en a plusieurs : L’Armoire magique de C. S. Lewis, livre à l’origine de la saga Narnia, Le Hobbit de J. R. R. Tolkien et évidemment Harry Potter de J. K. Rowling !

À part l’écriture et la lecture, quels sont vos autres hobbies ?
J’ai une véritable passion pour la peinture et le dessin. J’ai un peu arrêté maintenant que j’écris à plein temps mais j’adore ça ! La décoration d’intérieur me plaît énormément aussi. D’ailleurs j’ai peint des fresques sur les murs de chez moi. J’adore ça ! Le personnage d’Ashton dans Library Jumpers adore l’art et l’architecture, cela correspond à mes propres passions. 


Et sinon, au vu de la place qu’elles occupent dans le livre on peut se demander si vous aimez les bibliothèques ?
En effet je suis une grande fan de bibliothèques. J’ai de la famille à Boston et cela vient du temps où j’allais les voir, on allait en famille au Boston Athenæum, la bibliothèque où se passe la première scène du livre. 
J’adore cet endroit là et de toute façon en général j’aime les bibliothèques ainsi que les vieilles églises. J’aime avoir un lieu emblématique quand j’écris une histoire ! 

Donc quand vous décrivez les bibliothèques dans le livre c’est plutôt de l’expérience personnelle, des inventions par rapport à celles-ci ? Ou cela se base sur des recherches ? 
Non non il s’agit de la recherche, du réaliste plus que de l’invention. Je fais des recherches à chaque fois et je trouve des images pour chaque bibliothèque où ont lieu des scènes d’action. 
Ensuite j’analyse énormément ces images, je prend le temps de les étudier, de les examiner en détails et je pars de là pour ce qui concerne l’aspect descriptif des lieux dans mon histoire. J’ai ainsi l’impression que ces images deviennent vivantes. 

Pour cette série d’où vous est venu cette idée de sentinelles protégeant le monde en passant par des bibliothèques, d’où vous est venu l’inspiration ?
Un jour dans une librairie je suis tombée sur un livre, un beau-livre, sur les plus belles bibliothèques du monde. Ensuite je me suis mise à rêver éveillée. J’ai imaginé un monde où ces bibliothèques seraient pleines de créatures fantastiques mais s’il y avait des créatures fantastiques, il fallait aussi en quelque sorte des gardes pour protéger le monde de ces créatures ! C’est de là qu’est née cette idée de sentinelles protégeant le monde de créatures. 

Quel est le personnage que vous préférez dans cette série ?
C’est assez difficile de trancher car tous les personnages de cette série m’ont été inspirés ou ont des points communs avec des personnes de mon entourage, des personnes que j’aime beaucoup. Mais je crois que, plus que que Gia, le personnage de Nick est celui que je préfère car il ressemble à l’un de mes fils. Je l’aime donc énormément.

Et qui a inspiré Gia ? 
Il s’agit de la combinaison entre deux personnes, deux de mes nièces. L’une est sportive, avec une queue de cheval, et l’autre est un vrai rat de bibliothèque qui lit tout le temps. Gia est donc la combinaison entre les deux. 

Sur les 100 dernières pages, le personnage de Bastien apparaît. Pourquoi la création de ce début de triangle amoureux avec Gia et Arik ?
Je ne veux pas dévoiler le suspense, je peux juste dire qu’il a un rôle très important dans la suite. 

Avez-vous une préférence pour l’un des deux ? 
Hum… Oui ! Mais je n’en dirai pas plus. 

Est ce que lorsque vous avez écrit le premier tome vous aviez déjà la fin en tête ? Ou êtes vous plutôt dans un schéma évolutif, progressif ? 
En fait, je crée mon univers dès le départ et j’ai une très bonne idée d’où ça va aller mais je ne suis pas totalement fermée aux retours des lecteurs, et je peux un peu altérer l’histoire en fonction mais je sais déjà où ça va de façon très claire. 

Quelques mots sur votre autre série : avez vous une préférence pour l’une ou l’autre ?
En fait j’aime les deux séries énormément, mais il se trouve que même si c’est The Fated la série qui est sortie en premier, c’est Library Jumpers qui a été écrite en première. Ça a pris énormément de temps à écrire, une année entière, c’est un livre plus long et c’est le premier donc il gardera toujours une place très spéciale dans son coeur, même si j’aime toutes mes séries.

Un dernier mot pour vos lecteurs et vos futurs lecteurs ? 

Je serai ravie que vous donniez sa chance à la série et que vous tentiez d’ouvrir ce livre pour voir à quoi ça ressemble. J’ai évidemment beaucoup de gratitude pour tout ceux qui ont déjà laissé sa chance à mon histoire. Merci à tous !

2 commentaires:

  1. J'ai le tome 1 dans ma PAL et j'ai hâte de le lire :)
    Belle interview !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai hâte de découvrir cette trilogie

    RépondreSupprimer