samedi 12 octobre 2013

Bridget - Paige Harbison

Résumé :

« Je suis la star locale. Toutes les filles m’envient et tous les garçons veulent sortir avec moi » — Ça, c’est ce que je me racontais… Jusqu’à ce qu’un accident de voiture m’envoie droit au ciel ou quelque chose comme ça. De là-haut, pour la première fois, je me suis vue telle que les autres me voient : une peste, une vraie, le genre irrécupérable. Quelle idiote ! Comment j’ai pu me tromper autant ? Le choc de ma vie. Mais tout n’est pas perdu ! J’ai douze heures — pas une de plus mais pas une de moins non plus — pour me rattraper. Douze heures pour gagner mon retour sur terre. Douze heures, surtout, pour reconquérir le cœur de Liam. Dites-moi que je vais réussir…



Ce que j'en pense :

Je connaissais déjà Paige Harbison pour avoir lu son autre roman « Moi et Becca ». Nous retrouvons ici sa plume pour un court roman d'à peine 200 pages aux côtés de Bridget, une jeune femme à la recherche d'elle même. J'ai aimé retrouvé le style de l'auteure une fois de plus et découvrir Bridget, une véritable peste... Tout du moins en apparence !

C'est donc Bridget cette fois que nous rencontrons et que nous suivons. Populaire, égocentrique, méchante, menteuse, manipulatrice, cette jeune femme est un peu LA star du lycée. Elle évolue dans ce monde qui est le sien comme sur une scène. Ses actes, ses paroles, tout est toujours contrôlé et il n'y a pas intérêt à se placer sur son chemin. Elle est loin d'accepter des autres, ce qu'elle fait elle même. Pourtant notre héroïne n'est peut-être pas aussi insensible qu'il n'y paraît, peut-être cache t'elle au plus profond d'elle même de véritables blessures ? Alors que tous la craignent ou l'adorent, un petit évènement va venir changer les choses dans la vie de Bridget. Celle ci pourrait alors comprendre que son comportement a plus de conséquences qu'elle pouvait l'imaginer...

Bridget est une héroïne assez inattendu. Au départ on ne voit que son comportement détestable et ainsi elle m'est vite devenue agaçante à souhait... Pourtant au fur et à mesure on apprend à la connaître et même à la comprendre. On découvre sa vie, son passé, ses pensées, et surtout sa situation familiale. Dès lors j'ai commencé à m'attacher à elle sans pour autant pardonner ses actes, mais je la comprenais un peu mieux. D'ailleurs plus on la connaissait, plus il était évident qu'elle s'imposait ce comportement, ce rôle qui lui faisait du mal ainsi qu'aux autres mais qui semblait la protéger du reste du monde.

Le schéma de cette histoire est assez original. Le roman commence sur une situation surprenante, sans même la connaître nous nous retrouvons aux côtés de Bridget au volant de sa voiture, en pleine réflexion sur le fait de mourir et d'ainsi obtenir la reconnaissance et l'amour qu'il lui manque. Nous retournons ensuite en arrière durant environ la moitié du roman pour comprendre comment cette jeune femme a pu en arriver là. Nous suivons pas à pas les quelques jours qui ont précédé, nous la découvrons sous un « mauvais » angle, alors qu'elle n'est encore qu'une petite peste ne semblant pas comprendre que les gens autour d'elle éprouve des choses. La deuxième moitié du roman se concentre sur « l'après », c'est dur, intense, et Bridget va se retrouver face à ses actes et comprendre enfin les choses, le monde, ses amis, sa famille. J'ai parfaitement retrouvé la plume de Paige Harbison qui encore une fois nous offre une jeune femme complexe qui au premier abord ne s'attire pas les faveurs du lecteur. Pourtant une fois de plus elle creuse ce personnage afin de nous révéler la vérité, la profondeur des sentiments, les raisons de certains actes. Et comme dans son autre roman, les thèmes abordés sont criant de vérité. 

J'ai donc beaucoup aimé cette lecture, j'aurai aimé que ce soit un peu plus long, un peu plus poussé au niveau de la seconde partie que je n'ai pas vu passé mais en même temps l'histoire est très complète. Paige Harbison a une manière d'écrire qui me plaît beaucoup et pour ceux ayant aimé "Moi et Becca", je vous conseille cette lecture qui encore une fois vous plongera au cœur des sentiments contradictoires d'une jeune femme qui ne sait plus vraiment où elle en est.

Le livre n'est actuellement disponible qu'en format numérique. Je remercie Romy et la collection Darkiss pour cette lecture !

Bridget de Paige Harbison aux éditions Harlequin (Darkiss) (1 Septembre 2013 - 218 pages).

14 commentaires:

  1. Ce roman m'attirait pas trop mais après ta chronique , je me dis pour quoi pas .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est facile et très plaisant à lire !

      Supprimer
  2. Le résumé m'attire beaucoup, en tout cas ! Et tu dis qu'il ne fait que 200 pages ? Je vais me laisser tenter, et à cause de toi ma très chère choupette : ta chronique me fait diablement envie. Fière de toi ? :P BISOUS <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui seulement 200 pages :P J'espère qu'il te plaira alors ! Tu verras il se lit vite fait bien fait ! Tout à fait fière de moi :D Gros bisouuuuus <3 <3

      Supprimer
  3. C'est un livre qui me tente bien, j'espère qu'il sera édité tôt ou tard en version papier :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'espère aussi ! Peut-être en 2014 !

      Supprimer
  4. Pourquoi pas... Mais j'avoue que même si tu as aimé ça ne serait pas prioritaire ! J'ai encore trop de trucs à lire xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que oui je comprends totalement :P Je suis dans le même cas que toi (nos PAL nous tueront)

      Supprimer
  5. Ce livre me tente beaucoup et ta chronique me donne encore plus envie de m'y intéresser ! Aller hop, dans ma PAL !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaah j'espère vraiment qu'il va te plaire ! Je viendrais voir ça :P

      Supprimer
  6. Je ne connais pas Moi et Becca. Je le lirai peut-être mais j'attendrai qu'il soit dispo en format papier, ce sera mieux. Ton avis m'intrigue, je pense que ça pourrait me plaire pour une lecture détente !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi et Becca est vraiment bien aussi et disponible en version papier ! :)

      Supprimer