jeudi 7 novembre 2013

Revanche - Cat Clarke

Résumé :

La vie est injuste.
Jem Halliday est amoureuse de Kei,
son meilleur ami, qui est gay.
Pas vraiment l'idéal, mais Jem s'est faire à l'idée.

La vie est cruelle.
Une vidéo de Kai en compagnie d'un garçon
a été postée sur Internet.
Il ne l'a pas supporté et s'est suicidé.

Sa vie ne sera que vengeance.
Quoi qu'il lui en coûte, Jem a décidé de découvrir
qui sont les responsables et de les faire payer, un à un,
jusqu'au dernier...



Ce que j'en pense :

Ayant lu et beaucoup aimé Confusion & Cruelles de Cat Clarke j'avais hâte de découvrir Revanche qui promettait une lecture vraiment intense. Mais j'avais aussi peur car pour connaître déjà la façon d'écrire de l'auteure, je savais que la peur, la tristesse et la haine ferait aussi forcément parti de cette lecture. Je vais tenter de vous expliquer ce que j'ai ressenti en compagnie de ce livre, mais je peux vous assurer que ça ne va pas être facile du tout.

Jem n'est pas vraiment une fille commune. Elle n'est pas spécialement sympathique, ni spécialement sociable, elle a juste besoin d'avoir, à ses côtés, son meilleur ami Kai. Ces deux là se connaissent depuis très longtemps et sont devenus plus proches que proches. Bien sur, Jem a finit par éprouver à un moment des sentiments pour ce garçon qui correspondait à son idéal, mais la belle histoire s'arrête là car Kai est gay. Si ce n'est pas le rêve pour Jem, elle accepte très facilement ça et vit avec sans que rien ne vienne gâcher leur amitié. Tout ça aurait pu continuer longtemps si un jour, après une soirée à laquelle elle ne voulait pas aller, une vidéo de Kai avec un autre jeune homme n'avait pas été diffusé. Cette vidéo compromettante fait le tour du lycée et a des répercussions inattendues. Malgré tout, Jem n'aurait jamais imaginé ce qu'elle provoquerait. Kai est mort, il s'est suicidé, il n'a pas supporté d'être la visée de toutes ces moqueries, de toutes ces insultes. Pour la jeune femme, c'est tout un monde qui s'écroule, que vaut maintenant la vie s'il n'y a plus Kai à ses côtés ? Alors qu'elle se laisse lentement dépérir, des lettres de Kai vont changer les choses. Ce dernier lui a prévu une lettre par mois pendant un an afin de l'aider à surmonter tout ça, pour l'aider à vivre, parce qu'il connait Jem et il sait que ce n'est pas facile pour elle. Pourtant cette dernière va trouver un autre but, parallèlement à ces lettres, un autre moyen d'avancer. Elle va se venger. Elle va trouver qui a fait ça à son Kai, qui a provoqué sa mort et elle leur fera regretter. Commence alors pour Jemina cette « quête », elle va tout mettre en œuvre pour exercer sa vengeance en commençant par approcher les coupables, devenir leur amie, tout cela pour mieux les trahir ensuite.

Jemina, appelé Jem, est un personnage véritablement très complexe. Dès le début on sent qu'elle n'est pas comme les autres. Je l'ai adoré, j'ai adoré la suivre, comprendre en même temps qu'elle mais je l'ai aussi détesté. Je l'ai détesté de gâcher certaines choses, d'aller trop loin, de laisser sa vengeance détruire le bonheur qu'elle aurait pu se construire. Comme dans chaque roman de Cat Clarke, avec son héroïne rien n'est tout noir ou tout blanc. Je comprends parfaitement l'envie qu'a eut Jem de venger son ami, celui qu'elle considérait comme une partie d'elle même pourtant par moment j'aurai aimé que ça s'arrête, qu'elle prenne le temps de réfléchir, de se poser et d'envisager les choses autrement. J'étais perdue et terrifiée en imaginant ce qui pourrait se produire. A côté de Jem nous avons Kai. Nous apprenons à le connaître au travers des pensées de Jem et surtout au travers ses lettres. C'est étrange à dire mais la première impression que son personnage m'a laissé, c'est la joie de vivre. Il aimait vivre et ça se sentait, cela n'a rendu son suicide que plus horrible et plus triste à mes yeux. Je me suis attachée à lui tout en sachant que son personnage était déjà mort mais à sa manière il survivait au travers de Jemina. Kai au travers de ses lettres tente vraiment d'aider son amie, de la faire avancer, il se montre joyeux et protecteur et ça ne m'a rendu que plus triste par moment. Pour moi ces lettres symbolisaient vraiment l'horreur de son acte, je ne comprenais pas, je me suis dit tout au long de ma lecture qu'il aurait pu trouver une autre solution, c'est ce que j'aurai aimé. J'ai détesté assister à son « humiliation » suite à la diffusion de la vidéo et là je dois dire que j'ai haïs du plus profond de mon cœur les coupables. Nous croisons au cours de cette lecture de nombreux autres personnages. Ces personnages secondaires sont cruels de réalisme également, ils ne sont qu'humains après tout. Et progressivement je me suis attachée à eux, avec leurs défauts et leurs qualités. Plus je les découvrais, plus je les appréciais tout comme Jem m'en a donné l'impression. Pourtant inlassablement la vengeance revenait, reprenait le dessus sur tout le reste. Et moi j'avais peur. Terriblement peur de ce qui m'attendait. J'avais l'impression de suivre notre héroïne dans un processus auto-destructeur que j'aurai tellement voulu arrêter...

Dès le début de cette lecture j'ai compris que je n'en sortirai pas indemne. Mais ce fut pire que prévus. Je me suis attachées aux personnages, j'ai aimé les suivre, j'ai aimé les découvrir mais une chose ne m'a pas quitté tout du long : la peur. Je savais qu'il allait se passer quelque chose, j'espérais que ce ne serait pas le cas mais au fond je le savais. Le pire dans cette histoire c'est que Cat Clarke semble offrir à son héroïne la possibilité d'atteindre le bonheur. Ce bonheur est si près, si palpable, j'étais terriblement frustrée de voir Jem tourner le dos à tout ça rien que pour sa vengeance. Ce livre est un condensé d'émotions fortes : Amitié, amour, mensonge, trahison, peur sexe, … L'amitié et l'amour ont pour moi été le début de la fin. Jusqu'alors j'arrivais à retenir mes émotions, à ne pas pleurer, à ne pas trop angoisser mais à partir du moment où ces deux éléments sont entrés en compte, impossible de supporter tout ça plus longtemps. Je ne savais pas quoi faire, je voulais que ce bonheur soit possible, que Jem le voit comme je le voyais mais elle s'y refusait et ça me tuait ! Je ne savais pas quoi faire à part la voir lentement mais surement fermer les yeux sur ce que la vie lui offrait. Je ne pensais pas que ça aurait pu être pire, pourtant la fin m'a détruit. J'ai sangloté pendant plus d'une demi heure après l'avoir terminé. Je ne voulais pas y croire, ce n'était pas possible, non, non, NON. La fin aurait pu être cruelle mais là c'était PIRE QUE TOUT. Franchement je n'ai pas voulu y croire. C'était vraiment TROP. J'ai détesté l'auteure, les personnages, TOUT LE MONDE, d'avoir osé faire ça. J'ai détesté, détesté, détesté.

C'est ça mon problème avec les livres de Cat Clarke. J'aime sa façon d'écrire, sa manière de transmettre les émotions mais je déteste ses histoire qui me font à chaque fois du mal. Mais bizarrement j'aime ressentir toutes ces émotions. C'est tout un paradoxe. Je ressors à chaque fois troublée et très frustrée. Donc, comme pour tous les livres de l'auteur, j'ai détesté la fin. Mais là c'était inimaginable, j'ai trouvé que ça allait trop loin, c'était impossible de nous faire ça, bref je ne repars pas sur le sujet au risque d'en parler des heures durant.

Dans cette lecture il y a certains points qui m'ont gêné comme le comportement de Jem à certaines occasions. J'ai trouvé qu'elle exagérait, qu'elle allait trop loin. J'aurai aussi aimé que parfois l'auteure aille plus en profondeur dans les émotions de certains personnages. Il y a aussi certaines longueurs, particulièrement au début du livre. Et j'avais deviné certaines choses bien avant l'héroïne (d'ailleurs ça rendait les choses encore plus horrible, j'aurai voulu entrer dans le livre pour lui ouvrir les yeux, lui montrer la vérité). Mais malgré ces défauts j'ai aimé cette lecture pour la simple raison qu'elle a su me toucher, bien sur il m'a fallu quelques jours pour arriver à cette conclusion, car à peine refermé je peux vous assurer que je n'aimais pas du tout ce qu'il venait de se produire et que j'étais à deux doigts de jeter le livre par la fenêtre !

Cat Clarke nous passe ici un message, un message fort et plein d'émotions, un message sur l'homosexualité, sur l'amour, sur la tolérance, sur la haine, sur l'adolescence. On ne ressort pas indemne d'une telle lecture. J'en suis ressortie triste, énervée, déboussolée et même déprimée.

En France il existe une association ayant pour but de soutenir les victimes de l'homophobie : « Le Refuge est la seule structure en France, conventionnée par l'Etat, à proposer un hébergement temporaire et un accompagnement social, médical et psychologique aux jeunes majeurs, filles et garçons, victimes d'homophobie. La structure dispose de 40 places d'hébergement à Montpellier, Paris, Lyon et Marseille et propose une écoute rassurante et déculpabilisante au sein de ses locaux d'accueil de jour ouverts à tous. ». Je vous propose d'aller visiter leur site! (Cliquez sur le logo)



Revanche de Cat Clarke aux éditions Robert Laffont (Collection R) (17 Octobre 2013 - 490 pages).

32 commentaires:

  1. Je n'ai lu que Cruelles et je te comprends on aime et déteste à la fois .
    Revanche me fait très très très envie .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait ça !
      Je peux comprendre ! :D

      Supprimer
  2. Ce livre me tente beaucoup... Le résumé, les différents avis... Mais j'ai été tellement déçue par Confusion que je n'ose pas faire le pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends qu'il te tente :D
      Oh c'était à ce point ? Tu n'as pas lu Cruelles non plus ?

      Supprimer
  3. T'as vu, son livre nous rend un peu maso, ça nous fait mal mais on aime ressentir cette "souffrance" c'est compliqué à expliquer..
    Sinon j'ai vraiment adoré, et ta chronique est très bien je trouve, elle donne envie de le lire, sans trop en faire non plus, et je m'y retrouve sur beaucoup de points ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait ça ! ^^ C'est super dur à expliquer !
      Merci beaucoup :D

      Supprimer
  4. Je vois ce livre partout, il me fait de plus en plus envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il y a de quoi être tenté !

      Supprimer
  5. Je n'ai lu aucun livre de cet auteur mais ton avis est si pris dans l'émotion que je suis tentée de faire connaissance avec ses histoires :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il faut au moins découvrir un livre de Cat Clarke histoire de se faire une idée du style et de voir si on aime ou pas :D

      Supprimer
  6. Ca fait deux fois que je lis une chronique sur ce livre et deux fois que ça me donne envie de le lire :) ça a l'air assez dévastateur mais bizarrement, je suis attirée par ce genre de romans !
    Affaire à suivre pour moi ! et merci pour cette excellente chronique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment dévastateur mais étrangement le lecteur aime cet effet ! Je pense que si ce genre de roman t'attire, ça devrait te plaire :)
      Merci à toi :)

      Supprimer
  7. C'est une très belle chronique, qui m'a rappelée toutes ces émotions par lesquelles je suis passée moi aussi <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Impossible de ne rien éprouver en lisant ce livre <3

      Supprimer
  8. Un livre qui me semble très fort. Pourquoi pas :)

    RépondreSupprimer
  9. Je n'ai jamais lu Cat Clarke, je pense que je vais bientôt remédier à ça et certainement avec ce livre qui me tente terriblement. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'en effet il faut que tu découvres cette auteure :D

      Supprimer
  10. Je viens de lire mon premier Cat Clarke et je me suis totalement reconnue dans : "C'est ça mon problème avec les livres de Cat Clarke. J'aime sa façon d'écrire, sa manière de transmettre les émotions mais je déteste ses histoire qui me font à chaque fois du mal." J'ai lu Cruelles, je me souviens plus si tu l'as lu ou pas... Mais j'ai trouvé ce roman addictif mais hyper oppressant ! Mais je retenterai bien l'expérience avec Revanche et Confusion =) Surtout qu'elle sera là à Montreuil !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je l'ai lu et j'ai ressenti la même chose que toi ! Et ce fut pareil pour chacun de ses livres ! Une horreur comment je suis en état de stress hahaha !

      Supprimer
    2. Je viens d'acheter Confusion... J'ai peur ^^

      Supprimer
    3. J'ai hâte d'avoir ton avis dessus !

      Supprimer
  11. Me voilà prévenue ! J'attaque Revanche sous peu :)
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaah je vais surveiller ton avis alors ! :D Bonnes lectures !
      Bisouuus !

      Supprimer
  12. Voilà tu as sus trouvé LES mots pour " expliquer " se que j'ai ressenti quand j'ai lu cruelle et cette auteur. Voilà pourquoi je ne veux plus retenté cette expérience mais a la fois j'en est tellement envie. Je ne pourrais pas. Déjà que je déprime pour cruelle.
    Bisous.#A.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui là est encore plus triste que Cruelles mais merveilleusement addictif !

      Supprimer
  13. Je viens de le finir, je le déteste. Je déteste l'auteur pour nous faire ressentir ça, je déteste Jem pour ses choix, son aveuglement et le fait qu'elle ne m'aie pas écouté lui dire quoi faire tout du long, je déteste les gens qui m'entourent et qui ne se rendent pas compte de ce qu'il se passe à l’intérieur de moi.
    Évidement ces sentiments vont partir, je vais même le relire, encore et encore...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends tout à fait ton sentiment, j'étais dans le même état suite à ma lecture. C'est difficile de ressortir de ce livre, il ne laisse vraiment pas du tout indifférent ! C'est d'ailleurs pour ça que j'adore cette auteure, elle arrive à faire passer beaucoup de choses par sa plume :-)

      Supprimer