mercredi 6 novembre 2013

Maîtres et Seigneurs, tome 1 : La maître de mon cœur - Karin Tabke

Résumé :

1066. Rohan du Luc, dit la Lame noire, assiège le fief de Rossmore. Au nom du roi Guillaume, il réclame les terres, les habitants... et la fille du château, qui a vaillamment tenté de résister à l'assaut. Quelle pitié Isabel peut-elle attendre d'un mercenaire qui a survécu au pire dans les geôles sarrasines ? Tel David devant Goliath, elle ose cependant lui tenir tête. Amusé, Rohan promet de ne pas la violenter. Il est son maître désormais, il saura la soumettre. L'orgueilleuse se rebelle. Pourtant, ce n'est pas son innocence qu'elle doit bientôt protéger, mais bel et bien son cœur...



Ce que j'en pense :

En débutant cette série j'avais peur d'avoir une impression de déjà vu par rapport à d'autres sagas semblant suivre le même « schéma » pourtant même si cette lecture ne ressort pas par son originalité, j'ai tout de même passé un bon moment !

Comme le dit le résumé, lorsque la garde d'élite du roi Guillaume assiège le fief de Rossmore, ils ne s'attendent pas à ce qu'ils vont trouver. Isabel, dont le frère et le père sont parti se battre, défend seule sa propriété et n'a pas l'intention de se laisser faire par ces « épées rouges » et encore moins par leur chef Rohan. Pourtant il apparaît vite que celui ci n'a pas l'intention de se laisser faire dans cet endroit qu'il considère désormais comme sien. S'engage entre Isabel et Rohan un vrai jeu de force qui pourrait mener à quelque chose d'inattendu... Alors qu'autour d'eux différents plans se mettent en place, ils vont finir par comprendre que dans certains cas l'union fait le force.

Une des grandes forces de ce roman est à mon avis ses personnages. Comme je vous le disais plus haut l'histoire reprend les mêmes bases que beaucoup d'autres romances mais arrive tout de même à y apporter une touche personnelle rendant l'histoire plaisante à lire. Dans ce premier tome nous rencontrons donc les épées rouge, la garde d'élite du roi Guillaume, des chevaliers que rien ne peut arrêter. De part un événement commun dans leur passé, ils sont désormais tous liés comme des frères et j'ai beaucoup aimé commencer à découvrir chacun d'entre eux. Ici c'est bien évidemment Rohan qui est mis en avant, si au début j'ai eu peur de ne pas du tout l'aimer de part son côté de brute épaisse, finalement il est beaucoup plus appréciable que prévu. Ce chef qui ne souffre d'aucune contradiction va découvrir qu'il ne peut pas décider de tout. Je l'ai trouvé assez attachant à la longue de part son côté protecteur et même s'il est têtu comme une mule, cela m'a bien fait rire à la longue. Face à ce charismatique chevalier nous avons donc la fière Isabelle qui elle n'apprécie pas qu'on envahisse sa « maison » ainsi. Et elle est bien décidé à faire comprendre à tous ces chevaliers qu'elles ne les apprécient pas et qu'ils finiront pas être vaincu. J'ai adoré son personnage, elle est sensible tout en étant tenace. Elle n'hésite pas à dire ce qu'elle pense et fait preuve de beaucoup de courage tout au long de cette lecture pour défendre les gens qu'elle considère sous sa protection. Si au début les relations entre nos deux héros sont plutôt houleuses, il apparaît vite qu'ils se complète plutôt bien même s'ils ne veulent pas voir les choses en face ! Leur relation est vraiment plaisante à suivre car elle nous offre plusieurs scènes vraiment hilarantes.

Cependant, je dois dire qu'à certains moments je me suis un peu ennuyé de part la longueur de certains passages que je ne trouvais pas vraiment utile. Mais l'intrigue de manière générale reste prenante même si elle n'est pas spécialement mise en avant.

Comme vous l'aurez compris en lisant cette chronique, j'ai passé un bon moment en lisant cette histoire. Je ne peux pas dire que ce roman m'a transcendé, mais il est parfait comme lecture intermédiaire pour se détendre. De plus j'ai maintenant envie de découvrir les autres épées rouge dans les prochains tomes. Un livre qui se lit vite et facilement, cela malgré quelques défauts.


Maîtres et seigneurs, tome 1 : La maître de mon cœur de Karin Tabke aux éditions J'ai lu (Pour elle) (28 août 2013 - 370 pages)

4 commentaires:

  1. une lecture qui a l'air sympathique!

    RépondreSupprimer
  2. Encore un livre qui me tente bien du coup !! xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps nous deux & les romances historiques hein... On s'entre tente :P

      Supprimer