mercredi 19 mars 2014

Glitch, tome 3 : Insurrection - Heather Anastasiu

Résumé :

La liberté est une arme

La bataille ultime est proche de son terme, et tout espoir semble s'être envolé : Zoé et ses compagnons de la Résistance battent en retraite après avoir perdu leur base et leur chef. Ils sont écrasés en nombre et en puissance de feu par l'omnipotente corporation qui a asservi le monde. A sa tête, la cruelle Chancelière est à deux doigts d'exécuter un plan à même de détruire la quasi-totalité de l’humanité. La seule option qu'il reste à Zoé, c'est de réaliser son rêve de toujours : mettre un terme à l'odieux système du Lien, et de ce fait libérer la population du joug informatique qui bride leurs pensées et leurs émotions, en espérant ainsi déclencher une révolution. La mission de Zoé d'infiltrer la redoutable Communauté est presque impossible, mais elle est pourtant la seule à pouvoir la mener à bien. Pire, les visions prémonitoires d'Adrien se scindent désormais en deux futurs bien distincts : l'un où, ensemble, Zoé et lui réussissent, et l'autre où l'humanité glisse vers l'extinction... Et tout repose entre les mains de Zoé.


Ce que j’en pense : 

Comment parler de ce dernier tome ? Voilà la question que je me pose. Glitch, c’est une série vraiment… particulière. Pour moi le premier tome avait été une bonne découverte mais avec tout de même un certain nombre de petits défauts, l’univers et les personnages me plaisaient donc j’ai choisi de lire la suite évidemment en m’attendant à un tome du même « niveau ». Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant une deuxième opus tout simplement merveilleux ! Des personnages qui se révélaient, un univers toujours aussi addictif, et surtout une intrigue bien meilleur, de l’action en veux tu, en voilà bref j’en étais restée scotché ! J’avais tout simplement adoré cette suite qui dépassait de loin mes espérances alors en commençant ce troisième opus j’espérais vraiment avoir une nouvelle fois une bonne surprise. C’est peut-être pour ça d’ailleurs qu’il a un peu traîné dans ma PAL, j’avais peur d’être déçu après ce second tome qui m’avait tout simplement transporté. Je peux vous le dire maintenant : Insurrection clôture à merveille cette saga qui m’a tant surprise, une magnifique conclusion à la hauteur de cette saga. 

Nous retrouvons Zoe ainsi que tous ses compagnons toujours en plein combat pour ce en quoi ils croient. Quelques mois ont passé mais les problèmes s’accumulent et l’espoir est de plus en plus faible pour chacun, tous voient leur rêve d’une vie meilleure s’éloigner toujours un peu plus. La Résistance, symbole d’espoir, se voit obligé de battre en retraite face à une opposition toujours plus forte, toujours plus oppressante, toujours plus nombreuse. Une opposition qui semble impossible à atteindre et encore moins à éteindre. Pourtant notre héroïne, Zoe, veut tout tenter pour ne pas laisser le monde sous la coupe de la Chancelière bien décidé à tout diriger. Depuis qu’elle connaît ce qu’est la liberté de penser, de vivre, rien ne la fera revenir en arrière et c’est pour toutes ces raisons qu’elle veut libérer son peuple, faire son possible pour qu’eux puissent aussi vivre comme ils l’entendent. Zoe, à l’aide d’Adrien et de ses autres compagnons, va devoir se battre de l’intérieur si elle veut gagner ou au moins faire renaître l’espoir qui s’éteint toujours plus. Le danger est omniprésent, tout est risqué, entre la vie et la mort tout peut très vite basculer pourtant Zoe va se lancer à coeur perdu dans cette bataille qui pourrait ouvrir le monde, comme le détruire. Entre tous ces dangers et Adrien qui s'éloigne toujours plus, Zoe va devoir faire abstraction de ses sentiments, de ce qui l’entoure pour survivre et sauver ce qu’il reste à sauver. Dans une action omniprésente, enchaînant rebondissements sur rebondissements nous suivons les aventures de Zoe à qui tout semble pouvoir arriver d’un instant à l’autre et qui écrasée par des responsabilités toujours plus lourdes et une peur constante va devoir avancer encore et encore.

Retrouver Zoe fut un plaisir immense pour moi. Je l’avais apprécié dans le premier tome mais dans le second elle s’était vraiment totalement révélée et je l’avais trouvé merveilleuse alors que dire dans ce dernier opus. Une vraie combattante faisant preuve d’un courage sans limite et d’un sang-froid hors du commun malgré ce qu'elle traverse. Je me suis encore plus attachée à elle, et oui c’était possible ! Franchement on retrouve une Zoe qu’on adore mais en encore mieux, elle se révèle toujours plus et cela pour le plus grand plaisir du lecteur ! Je ne vais pas vous parler d’elle en long en large et en travers car je l’ai déjà fait dans les chroniques des deux premiers tomes mais Zoe fait clairement parti de ces héroïnes que j’adore ! A côté on a Adrien qui lui aussi continue à se révéler. Dans le premier tome je l’avais trouvé attendrissant, surprenant et touchant même si on ne le connaissait pas beaucoup encore. Dans la suite on l’avait découvert plus déterminé, plus « sévère », moins tendre, et cela notamment à travers sa relation avec Zoe qui devenait très compliqué, en grande partie à cause des évènements. J’avais hâte de suivre son évolution dans ce dernier opus et je suis contente de ce que l’auteure a fait de lui ! On ne retrouve pas le jeune homme assez innocent du premier tome, Adrien est clairement un jeune homme marqué par les évènements ce qui le rend plus dur qu’avant mais à côté de ça on aperçoit sa personnalité, sa tendresse, la réalité de ce qu’il pense au cours de ce tome. Il est vraiment très attachant et lui aussi très courageux, je l’adore toujours autant qu’avant ! Son charme est vraiment désarmant à plus d’une reprise ! A côté d’eux on retrouve beaucoup de personnages des tomes précédents, on suit également leur évolution et on a parfois des surprises (même si je me doutais de certaines choses je l’avoue). Max, Xona, Cole, Ginny et les autres glitchers ont tous un côté vraiment touchant et attachant. Même si on suit principalement Zoe et Adrien, j’adore ces autres personnages secondaires qui apportent une touche très personnelle à l’histoire. Je dois avouer que c’est avec eux, et particulièrement les scène où ils sont réunis, qu’on retrouve un petit côté X-Men ! J’en avais déjà parlé dans ma chronique du second tome, j’adore cet aspect qui apporte un plus à l’histoire. 

L’univers de Heather Anastasiu est toujours aussi addictif même s’il évolue encore beaucoup ici. Il faut dire qu’au vu des évènements on évolue dans un univers beaucoup plus dangereux, plus sanglant que dans les tomes précédents. Le monde dans lequel on plonge est rempli de violence et est très dur par moment. J’ai trouvé que cette évolution suivait le cours des choses, était naturelle par rapport à l’intrigue. Je ne me suis pas ennuyé une seconde au cours de cette lecture, l’action est partout, les rebondissements et les retournements de situation ne manquent pas, de quoi passer de très très bons moments ! A côté de l’intrigue concernant la bataille entre la résistance et la chancelière on a aussi l’évolution de la romance entre Zoe et Adrien. C’est un point de l’histoire qui me plait beaucoup aussi (oui oui encore, j’aime tout dans cette histoire en fait) et je dois dire que même si ce n’est pas du tout facile, l’auteure a réussit à rendre le tout très crédible et plein de réalité. Elle n’a pas du tout choisi la facilité pour mon plus grand plaisir. Cette relation est loin de prendre le pas sur l’intrigue même si elle a une place non négligeable dans le roman. Je trouve qu’Heather Anastasiu a trouvé le juste milieu entre les deux. 

Pour ceux n’ayant pas totalement accroché au premier opus, je vous conseille vivement de continuer cette série parce que vous loupez clairement quelque chose à mon avis. Heather Anastasiu nous offre une saga qui s’améliore au fil des tomes, un vrai voyage, j’ai tout simplement adoré ça ! Insurrection clôture merveilleusement cette saga que je suis très heureuse d’avoir découvert, la fin, comme l’ensemble du roman, m’a plu, l’auteure a une fois encore touché juste. Ce dernier opus transmet beaucoup d’émotions, principalement l’espoir, et est plein de profondeur. L’écriture de l’auteure, pleine de fluidité, rend la lecture encore plus savoureuse qu’elle ne l’est déjà. Une superbe lecture que je conseille à tout le monde. 

Je remercie la Collection R pour cette très belle lecture ! 


Glitch, tome 3 : Insurrection de Heather Anastasiu aux éditions Robert Laffont (Collection R) (14 Novembre 2013 - 463 pages).

 
(Cliquer sur les images pour lire les chroniques)

4 commentaires:

  1. Ton avis me donne encore plus envie de découvrir cette saga !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est franchement une saga à ne pas louper :)

      Supprimer
  2. Bon, encore une belle conclusion !
    Le tome 1 est déjà dans ma PAL, donc je m'accrocherai si nécessaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il faut au moins essayer jusqu'au tome 2 ! Après le 1 te plaira peut-être, comme ce fut mon cas, mais je sais que beaucoup n'ont pas aimé et ont abandonné la série alors que le deuxième et le troisième tome sont tout simplement super !

      Supprimer