mercredi 16 avril 2014

Drew & Fable, tome 1 : Une semaine avec lui - Monica Murphy

Résumé :

Ce mot résume parfaitement ma vie. J’ai un job temporaire jusqu’à nouvel ordre. Je suis temporairement la mère de mon petit frère. Et je suis la fille temporaire que tous les mecs désirent parce que j’ai la réputation d’être facile. Depuis que sa mère a déserté le domicile familial, Fable travaille dur pour élever son petit frère. Victime de sa réputation de fille légère, elle enchaîne les aventures sans lendemain. Pour Drew, l’étudiant le plus en vue de la fac, c’est une chance inespérée. Il s’apprête à passer les fêtes de fin d’année dans sa famille au passé tourmenté – une épreuve qu’il ne se sent pas capable d’affronter seul. Si Fable accepte de se faire passer pour sa petite amie pendant une semaine, elle recevra assez d’argent pour se mettre à l’abri du besoin. La jeune femme ne demande pas mieux que d’entrer dans la peau du personnage. Leur petit numéro de couple s’avère étonnamment convaincant : s’agit-il vraiment d’un rôle de composition ? Si seulement cette parenthèse pouvait s’éterniser…



Ce que j’en pense : 

Une nouvelle parution New Adult qui me tentait bien avec un résumé intriguant au possible. Je ne savais pas à quoi m’attendre mais j’avais hâte de rencontrer Fable et Drew, les deux protagonistes principaux de ce premier tome. J’ai découvert un livre vraiment différent de ce que laisse penser le résumé, plus sombre et moins superficiel qu’il n’y paraît au premier abord. 

Fable est vu comme une fille facile. Barmaid, elle n’a pas eu la chance de pouvoir aller à l’université et a du trouver un job afin de s’occuper de son frère et de sa mère… Quand cette dernière est là. La vie n’a pas été tendre avec elle et quand Drew, un jeune homme totalement différent d’elle, vient à sa rencontre pour lui proposer un marché, elle ne sait pas dans quoi elle va se retrouver. En effet, en échange d’une semaine avec lui à jouer le rôle de sa petite amie quand il rentrera passer les fêtes chez ses parents, il la payera. Il ne s’agit pas de sexe, d’amour, ou de quoi que ce soit de ce genre. Non. Il ne s’agit ici que d’un jeu, d’apparence pour l’aider à passer cette semaine qui promet d’être horrible. Fable va découvrir un jeune homme bien loin de l’idée qu’elle s’était faite de lui. Brisé ? Terrifié ? Pourquoi cette semaine familial nécessite t’elle sa présence ? De son côté Drew va aussi comprendre que la Fable n’est pas cette fille facile dont tout le monde parle, ne s’agirait il pas seulement d’une jeune femme que la vie a abandonné ? Cette semaine qui ne devait être qu’un marché, un arrangement, une entraide pourrait devenir bien plus pour l’un comme pour l’autre. Une semaine où des apparences s’écrouleront et où tout sera possible. 

Fable est une jeune femme étonnante. Au vu du résumé et des première pages du livre, on la décrit comme une fille facile, une traînée presque et c’est vrai que j’avais un peu de mal à appréhender la chose. J’avais peur d’être face à une fille insupportable et un peu superficiel mais ce n’est vraiment pas ça. Déjà j’ai vite compris que sa réputation n’était pas vraiment justifié, d’accord ce n’est pas la sainte vierge mais de là à la traiter de fille facile quand même… Bref elle m’a vite été sympathique par son caractère et sa manière de dire directement ce qu’elle pense. Les responsabilités qu’elle doit assumer et le poids qui pèse sur ses épaules m’ont vite faire comprendre qu’elle avait du faire énormément de sacrifices pour assurer une vie convenable à son frère. Avec un père absent et une mère qui l’est presque autant, Fable a très vite du prendre sur elle et s’occuper de son petit frère. La relation qu’ils entretiennent est vraiment touchante. C’est donc une jeune femme attachante que nous découvrons et même si la vie a essayé de la briser, elle fait tout ce qu’elle peut pour avancer. Face à elle nous avons donc Drew. Drew le beau sportif, étudiant qui fait craquer toutes les filles. Un véritable stéréotype au premier coup d’oeil, pourtant non pas du tout. C’est tout le contraire même. Ce jeune homme dont la vie semble si parfaite en apparence est en fait complètement brisé et n’a pour seule compagnie que la solitude… Ce qui est même préférable au reste. Bien sur il est très séduisant, charismatique, attachant, charmant mais il est aussi sombre, perdu, triste, brisé. J’ai vite senti qu’il cachait quelque chose de dramatique dans son passé, et tout au long de la lecture on sent cette ombre plané au dessus des personnages et on a bien évidemment envie d’en savoir plus. Mis à part Drew et Fable, on ne rencontre pas vraiment d’autres personnages. Le frère de la jeune femme fait quelques apparitions, je l’ai bien aimé, c’est un petit garçon qui essaye de se donner les airs d’un grand. Il me semble d’ailleurs qu’il fera l’objet d’un prochain tome (pas le deuxième mais le troisième ou quatrième je ne sais plus exactement). Sinon on rencontre la famille de Drew et là… Je vous laisse découvrir vous même ce qui se cache derrière cette si belle façade de famille heureuse et unie. 

Je dois dire que je suis agréablement surprise par ce premier opus. Je m’attendais à retrouver le schéma habituel de beaucoup de new adult, c’est à dire une jeune femme brisée dont la rencontre avec un garçon va changer la vie. Et bien non, cette fois c’est l’inverse. Oui Fable n’a pas une vie facile mais le plus brisé des deux c’est Drew, c’est bien lui qui a besoin d’être sauvé. J’ai adoré que les rôles soient en quelque sorte inversés, que pour une fois le héros ait vraiment besoin d’aide, ait un passé auquel il essaye d’échapper. Ce fut donc une bonne surprise de découvrir ça. Monica Murphy nous offre là un livre plein d'émotions qui ne peuvent pas laisser indifférent. J'ai même versé ma petite larme face à ces deux personnages si touchant. Je pense que ce livre ne manquera pas de surprendre plus d'une personne. Une chose est certaine, je me suis laissée emporter par la plume de l'auteure pour mon plus grand plaisir et ça même si j'avais senti venir quelques révélations. Par contre, la fin a de quoi faire tourner en bourrique le lecteur. Du coup même si le livre a ses petits défauts, j’ai adoré les personnages et l’intrigue m’a plu, j’ai donc hâte de découvrir la suite qui promet bien des rebondissements !

Je remercie les éditions Milady (Romance) et le Ladies Club pour cette belle lecture. 


Drew & Fable, tome 1 : Une semaine avec lui de Monica Murphy aux éditions Milady (Romance) (18 Avril 2014 - 288 pages).

6 commentaires:

  1. ton avis me donne sincèrement envie, j'avais l'impression, avec la couverture, que c'était encore une de ces romances un peu trop érotiques et que je boycotte férocement... Est-ce que c'est soft à ce niveau-là ou bien? (j'aime les romances et il n'y en a jamais assez huhu)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors alors, c'est certain qu'il n'y a pas trop de scènes érotiques, il y a de la sensualité mais pas beaucoup de scènes érotiques comparé à d'autres romans, après il y en a quand même un peu mais ce n'est pas que du sexe pour du sexe :) Il est vraiment pas mal en plus !!!!

      Supprimer
  2. Comme toi je lis Fangirl en ce moment mais j'ai un peu de mal pour le début!
    http://dustofpastel.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  3. Petite histoire sympa ce lis vite cependant on devine vite les secret de Drew d'oc pas bc de rebondissement mais j ai qd même envie de lire la suite ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que la suite sera très sympa :D

      Supprimer