samedi 12 avril 2014

La symphonie des abysses, tome 1 : La partition d'Abrielle - Carina Rozenfeld

Résumé : 

Un chant de liberté s'élève du fond des abysses, mais comment répondre à son appel quand un mur infranchissable vous en sépare ?

VOUS PENSIEZ ÊTRE AU PARADIS ?
Un gigantesque atoll, des plages de sable fin, une eau turquoise...
Un mur infranchissable.

IL VOUS FAUDRA D'ABORD VIVRE EN ENFER :
ARTICLE 1 : Tout contact physique, toute marque d'amour sont proscrits.
ARTICLE 2 : Il est interdit de chanter, d'écouter ou de faire de la musique.
ARTICLE 3 : Quiconque se livrera à ces activités illicites sera mis à mort.

VOUS N'ÊTES PERSONNE.
VOUS APPRENDREZ À OBÉIR.



Ce que j’en pense : 

J’ai mis un peu de temps avant de lire ce livre, et ça pour plusieurs raisons. Si au départ j’étais très impatiente de découvrir cet ouvrage car j’adore l’auteure, après avoir lu quelques chroniques concernant l’histoire j’avoue avoir été freiné par ce que j’y lisais. Je ne m’attendais pas à ce genre d’univers, de personnages donc j’ai décidé que je préférais attendre quelques jours des conditions plus « favorables » et je n’ai pas eu tort ! J’ai retrouvé avec délice le style de l’auteure et même s’il est vrai que l’action n’est pas forcément omniprésente, l’histoire que nous offre Carina Rozenfeld compense largement à mon sens. 

Le livre se sépare en deux parties. Dans une première partie nous découvrons Abrielle une jeune femme de 17 ans. Elle vit dans un village au sein d’un atoll entouré d’un mur immense et infranchissable. Prison pour certains, havre de paix pour d’autres, si tout semble parfait en apparence, ce paradis cache bien des choses et Abrielle le sait mieux que personne. Dans son village tout est contrôlé, les règles doivent être respectées, rien n’est laissé au hasard. Depuis son plus jeune âge, Abrielle est différente et elle le sait. Elle sent un chant enfler en elle depuis toujours mais la loi est claire, chanter est interdit. Avec sa mère pour seule confidente depuis la disparition de son père, les choses deviennent de plus en plus compliquées pour la jeune femme qui se sent oppressée. Alors quand en plus de ça Braden, le gardien en chef, son ancien ami et amour se met à la surveiller à chaque instant, à la menacer, à la haïr, il devient urgent de trouver une solution. Dans une deuxième partie nous découvrons deux autres personnages d’un autre village : Cahill et Sand. Ni homme, ni femme ils sont neutres jusqu’à leur majorité, moment où ils choisiront ce qu’ils veulent devenir. Alors que le moment approche, leur vie est sur le point de changer car Ca et Sa ont un secret : L’amour. Dans leur village où toute marque d’affection est proscrite, ces deux êtres s’aiment en secret depuis plusieurs années. Mais encore une fois le danger n’est jamais loin, et la prudence est plus que jamais de mise. Nous découvrons donc trois personnages, différents, en danger, dont la vie est sur le point de changer. Bienvenue au paradis... ou en enfer ? 

Parlons des personnages. D’abord Abrielle car c’est elle que nous rencontrons dans un premier temps. C’est une jeune femme qu’on sent à l’affut dès les premières pages. Elle se sait en danger, elle sait qu’elle est à un souffle de craquer, que rien n’est plus pareil. Je l’ai beaucoup apprécié même si nous ne la connaissons finalement pas beaucoup. On comprend facilement les émotions par lesquelles elle passe au vu de ce qu’elle vit mais aussi de ce qu’elle a vécu. J’ai mis un petit bout de temps à m’attacher à elle, le temps de bien entrer dans l’histoire et même si au final je ne l’ai pas adoré comme ça peut être le cas avec certains personnages, j’ai cependant été très intrigué et j'ai appris à l'apprécier. Au fur et à mesure qu’on apprend à la connaître on la comprend. La perte de son père, l’oppression qu’elle ressent à se contenir, le harcèlement de Braden, tout est fait pour la faire craquer, pour la pousser vers sa propre perte. J’ai trouvé Braden vraiment fascinant de part sa folie. Franchement dans le genre personnage imprévisible, il est en plein dedans et cette imprévisibilité vis à vis de Abrielle me faisait peur. Je n’arrivais pas à cerner ce qu’il ressentait pour elle entre haine et passion et je dois dire que ça fait vraiment peur. Un psychopathe dans toute sa splendeur. On rencontre aussi la mère d’Abrielle, un personnage qui m’a touché par ce qu’elle vit, par ses émotions, elle m’a plu par sa force et sa faiblesse. Mis à part eux il y a quelques autres personnages qu’on ne croise pas énormément mais qui jouent un rôle très important quand même, dans le bon comme dans le mauvais sens. Passons maintenant aux personnages de la deuxième partie. Tout d’abord Ca et Sa. Je ne peux pas parler d’eux indépendamment l’un de l’autre parce que, même si ils ont leur propre personnalité, on ne les découvre vraiment qu’ensemble et je trouve que c’est de cette manière qu’on les appréhende le mieux. Ils sont différents l’un de l’autre, autant Sa est très sociable, autant Ca est beaucoup plus réservé. Pourtant c’est ce dernier qui semble le plus « rebelle », qui ose tenter, braver les interdits tandis que Sa préfère en rêver. J’étais très sceptique en les découvrant, en découvrant le concept de « neutre » et pourtant… La magie Carina Rozenfeld a agit et m’a transporté au sein de leur magnifique histoire d’amour. C’est tellement beau, touchant, ils sont tellement proches, liés qu’on les aime dès les premières pages. C’est des personnages extrêmement attachants qu’on a envie de protéger et d’aimer tout simplement. Leur vie est totalement différente de celle d’Abrielle mais pourtant comme cette dernière ils vivent dans le secret, dans l’interdit. Découvrir Ca et Sa est juste une magnifique surprise, ils m’ont émerveillé. Vraiment. Je ne sais pas comment vous parler d’eux, il faut juste les rencontrer pour comprendre. Là aussi on a plusieurs personnages secondaires mais décisifs dans l'histoire de Ca et Sa.

La première partie du roman m’a plu, j’étais plongée dans l’histoire et découvrir cet univers me plaisait énormément cependant j’avais trouvé certaines longueurs tout de même. Après, ça n’a pas gêné ma lecture mais il est vrai que le peu de dialogue et l’absence d’action peut rendre le tout un peu long par moment. En terminant cette première partie, j’étais plongée dans une lecture vraiment plaisante mais il me manquait quelque chose. Ce quelque chose que j’ai trouvé dans la seconde partie qui m’a tout simplement transporté dans un autre monde. Comme précédemment il n’y a pas vraiment d’action mais Ca et Sa sont des protagonistes tellement fascinant que ça rend la lecture beaucoup plus prenante. J’avais du mal à lâcher le roman, j’avais envie de les découvrir toujours un peu plus. Au fil des pages on sent un message se mettre en place, un message de tolérance et j’ai trouvé ça tellement beau. L’intrigue qui se déroule tout au long du roman est plaisante à suivre, on vit en quelque sorte deux histoires séparées et une question ne cessait de revenir : Quand les différents personnages se rencontreraient ? Et même est ce qu’ils se rencontreraient ? J’avais hâte de savoir où tout ça nous mènerai. Ce roman nous plonge donc dans un univers fascinant, intriguant, surprenant mais surtout il nous permet de découvrir des personnages extraordinaires. Carina Rozenfeld a fait preuve d’une originalité énorme et en profite pour faire passer un beau message comme je le disais plus haut. Je ne trouve pas vraiment de défauts à ce roman, il est vrai que l’action n’est pas le centre de l’histoire mais il me semble que c’est la manière d’écrire de l’auteure et ça ne m’a jamais embêtée plus que ça mis à part les quelques longueurs dans la première partie. Sinon il est vrai que dans la deuxième partie j’ai mis quelques pages à m’adapter aux pronoms mélangeant féminin et masculin mais une fois fait, rien n’est venu encombrer ma lecture. 

Carina Rozenfeld signe là un roman surprenant, porteur d’un beau message ! J’ai passé un merveilleux moment aux côtés des personnages et j’aime toujours autant l’écriture de l’auteure. Au travers de cette histoire elle dénonce certains travers de notre société de manière subtile rendant la lecture encore plus agréable. Au final si j’avais peur en commençant cette lecture, je ne peux que reconnaître mes torts. Je suis plus qu’heureuse d’avoir découvert « La symphonie des abysses », je n’ai qu’une chose à dire pour conclure : Vivement la suite ! 

Je remercie la Collection R pour cette belle découverte pleine d’originalité une fois de plus !

J'ai lu ce livre dans le cadre d'une LC avec Rex Lit des lectures de Titisse, je vous propose d'aller de ce pas voir sa chronique ICI


La symphonie des abysses, tome 1 : La partition d’Abrielle de Carina Rozenfeld aux éditions Robert Laffont (Collection R) (13 Février 2014 - 468 pages).

20 commentaires:

  1. J'en ai beaucoup entendu parler mais il ne me tente pas trop pour le moment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant c'est un livre très surprenant :)

      Supprimer
  2. Je suis jalouse je veux le lire :'(

    RépondreSupprimer
  3. WOW ça c'est une chronique de choc ! J'ai hâte de pouvoir le lire celui ci !
    Bisous mon renard ❤︎

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu l'as dans ta PAL celui là ??? :D
      Des bisous mon hiboux <3

      Supprimer
  4. Je me laisserais bien tenter... Peut-être, peut-être pas ? ;)

    RépondreSupprimer
  5. Superbe chronique ma choupette, superbe ! Même si j'ai moins accroché que toi (je m'attendais vraiment à autre chose. Va savoir quoi !), je retrouve certaines de mes impressions à travers les tiennes :) En tout cas, je suis bien curieuse de lire la suite ! Qui sait ce que Abrielle, Ca et Sa nous réservent ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je me rappelle que tu avais aimé mais sans plus :) Moi je m'attendais à ne pas aimer la deuxième partie donc en fait, comme ça a été l'inverse, ce fut une bonne surprise ! Pareil pour moi :D

      Supprimer
  6. Il est dans ma PAL et comme toi, j'ai un peu peur de le sortir... Mais je pense que ton avis va m'aider à le sortir plus rapidement ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu devrais car c'est une belle surprise ce livre :)

      Supprimer
  7. C'est une jolie chronique qui me redonne envie... J'avais lu des avis un peu mitigés donc ça avait cassé mon élan lol. Mais bon, j'ai bien envie de voir qui sont Ca et Sa... ;)
    Bonne lecture, bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement je te conseille de le découvrir car tu peux très bien adorer et ce serait dommage de passer à côté de ça ! :)

      Supprimer