mercredi 10 juin 2015

Prince Captif, tome 1 : L'esclave - C. S. Pacat


Résumé :

Damen est un héros pour son peuple et le légitime héritier du trône d'Akielos. Mais lorsque son demi-frère s’empare du pouvoir, Damen est capturé, dépouillé de son identité et offert comme esclave au prince d'un royaume ennemi. Beau, manipulateur et létal, son nouveau maître, le prince Laurent, incarne ce qui se fait de pire à la cour de Vere. Mais dans la toile mortelle de la politique Vérétienne, les apparences sont trompeuses, et lorsque Damen se retrouve pris dans un jeu de pouvoir pour le trône, il doit s'allier à Laurent afin de survivre et sauver son royaume. Sans jamais oublier une règle vitale : cacher sa véritable identité à tout prix. Car l'homme dont il a besoin est celui qui a le plus de raisons de le haïr...


Ce que j’en pense :

Bon je ne vais pas vous mentir, je n’ai jamais été particulièrement attirée par les romances m/m. Une fois ou deux j’ai presque voulu en lire en lisant l’avis de certaines personnes qui donnaient vraiment envie mais j’en revenais toujours au même point finalement. Les résumés ne me tentaient pas, je savais que je n’arriverais pas à m’identifier aux héros et que de fait je resterai assez extérieur au roman. Avec Prince Captif il s’agissait donc purement d’une expérience, je partais dans cette lecture sans grande motivation mais aussi sans vraiment savoir ce que ça allait donner.

Damen aurait du hériter du trône d’Akielos pourtant quand son demi-frère le trahit et s’empare du pouvoir, c’est à un tout autre destin qu’il se retrouve destiné. En effet ramené au rang de moins que rien, le prince Damen est offert en tant qu’esclave au royaume ennemi et plus particulièrement à son prince Laurent. Aussi beau qu’il est cruel, le prince Laurent n’a aucune pitié pour les gens et cet esclave venant d’Akielos, royaume qu’il déteste plus que tout. Alors que Damen représente tout ce qu’il déteste le plus au monde, ce dernier doit lui tout faire pour survivre sans avoir à révéler sa véritable identité qui ne manquerait pas de marquer son arrêt de mort. Entraîné au sein des jeux de pouvoir de la cour, Damen va vite réaliser que s’il veut survivre il ne doit pas combattre le prince Laurent mais au contraire s’allier à lui afin qu’ils mettent leurs forces en commun. Commence une relation entre alliance et haine, secret et danger où Damen sait que la moindre erreur pourrait lui être fatale.

Damen et le prince Laurent sont deux héros totalement différents. D’un coté Damen a été élevé pour se battre, c’est un guerrier et il est prêt à tout pour échapper à sa toute nouvelle condition d’esclave… Condition qui est loin de le satisfaire. À ses côtés nous avons donc le prince Laurent. Alors que le premier utilise la force pour obtenir ce qu’il souhaite, le second est très différent, sa façon de faire est plus perverse en quelque sorte. Il m’a paru plus cruel, plus difficile, on sent qu’il a le pouvoir dans chacun de ses actes, dans son comportement, tout son être exprime cette puissance. Ce sont donc deux hommes différents qui vont se retrouver allier un peu malgré eux. Leur relation est complexe et assez paradoxal car s’ils semblent se haïr, quelque chose de beaucoup plus ambiguë nait entre eux et évolue au fur et à mesure qu’on avance dans l’histoire. On sent qu’un lien se tisse entre eux, que leur relation dépasse la stricte alliance d’intérêt. J’ai eu du mal à m’attacher à eux car je ne m’identifiais ni à l’un, ni à l’autre. Je les ai trouvé froid, distant, et j’ai trouvé que l’ensemble manquait d’émotions ou en tout cas je n’arrivais pas à les ressentir. 

L’intrigue est plutôt plaisante à suivre, on évolue dans un monde de fantasy et l’auteur décrit vraiment bien ce qu’elle met en place dans son univers. Les intrigues politiques sont au coeur de tout et je dois avouer que je me posais de nombreuses questions, je ne comprenais pas ce qu’il se passait et j’allais de surprise en surprise. Malgré tout certaines choses, certains aspects de l’univers m’ont tout de même un peu déplu, c’était un peu « trop » à mon goût. 

L’intrigue m’a donc en partie convaincue mais les personnages m’ont laissé totalement hermétique et j’ai fini par clairement m’ennuyer. Je n’arrivais pas à entrer totalement dans l’histoire, j’assistais aux évènements d’un point de vue totalement extérieur tout simplement. Le relation entre les deux héros est ambiguë comme je le disais mais il ne se passe pas encore grand chose même si les choses risquent fortement d’évoluer dans la suite.

Je suis donc plutôt déçue de cette lecture tout simplement parce que je n’ai pas pu m’identifier aux personnages et à leur relation, je suis donc restée extérieure au monde créé par ce livre. L’univers est cependant très agréable à découvrir et l’intrigue, malgré des défauts, tient la route. 

Je pense que ce livre plaira à beaucoup de gens mais qu’il n’était tout simplement pas fait pour moi. Il s’agit vraiment d’une histoire de goût personnel ici, la romance m/m ne m’ayant absolument pas convaincue. 

Je remercie les éditions Milady pour cette lecture. 


Prince Captif, tome 1 : L’esclave de C. S. Pacat aux éditions Milady (29 Mai 2015 - 288 pages).

6 commentaires:

  1. Je suis désolée pour toi que ce livre ne t'ai pas satisfait. J'espère que tes prochaines lectures te donneront du baume au cœur :)

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis pas sûre que ce livre me plaira mais bon comme il est dans ma PAL, je verrai... :)

    RépondreSupprimer
  3. Saviez-vous que mon premier livre ÉTRANGES NOUVELLES vient de ressortir chez MON PETIT ÉDITEUR ?
    C’est un recueil de 24 nouvelles, parfois drôles, étranges ou fantastiques dont, pour certaines, vous pourrez imaginer une fin. Disponible dans les bonnes et même mauvaises librairies… http://www.monpetitediteur.com/librairie/livre.php?isbn=9782342037937

    RépondreSupprimer
  4. Je ne sais pas s'il me plairait, à voir :)

    RépondreSupprimer
  5. Comme toi j'ai été très déçue par ce roman.
    J'ai cherché la romance en vain, je n'ai même pas envie de lire le second.

    RépondreSupprimer
  6. Mhhhh.... On ne peut pas dire que ta chronique me pousse à le sortir de ma PAL xD Mais bon, on s'y attendait un peu, non ? Les M/M... C'pas pour nous '_'

    RépondreSupprimer