dimanche 13 septembre 2015

La vie rêvée d'Ève, tome 1 : La fuite - Anna Carey


Résumé :

USA 2032.

Seize ans après qu’un virus mortel a décimé la Terre, hommes et femmes vivent séparés.

Ève, 18 ans, n’a jamais quitté l’enceinte de son école. Elle pense qu’un avenir radieux l’attend, jusqu’à ce qu’elle découvre la terrible vérité : les jeunes diplômées sont enfermées dans une clinique où elles enchaînent les maternités pour repeupler le monde dévasté.

Horrifiée, Ève s’enfuit. Commence alors un voyage solitaire et périlleux à travers la Zone, où elle doit éviter les chiens sauvages et les hommes qui la terrifient.

Jusqu’au jour où elle rencontre Caleb, un jeune rebelle qui gagne peu à peu sa confiance… puis son coeur. Mais dans ce monde ravagé, l’amour est un luxe qu’Ève ne peut se permettre.

Sauf à le payer très cher.


Ce que j’en pense : 

Ce roman fait parti de ceux que j’avais envie de lire depuis très longtemps. En effet, j’avais eu l’occasion de croiser la couverture VO à plusieurs reprises, que je trouvais très belle. Alors avec le résumé, autant vous dire qu’il m’était impossible de résister. J’avais donc de certaines espérances en commençant ma lecture avec en fond la peur d’être déçue dans ses attentes. 

C’est dans un monde complètement détruit par une épidémie de peste que nous rencontrons Ève. Voilà de nombreuses années que la Terre a été touchée par ce virus mortel quo a bouleversé tout une époque. Désormais les choses sont différentes ainsi Ève, comme tous les autres filles, est éduquée au sein d’une école spécialisée. Ainsi on leur apprend à se tenir loin des hommes, du danger qu’il représente, on leur apprend à vivre, on les prépare à leurs 18 ans. Pourtant lorsque ce jour tant attendu de la délivrance arrive, quand Ève pense commencer à servir sa société, à travailler, elle découvre que tout ce qu’on lui a appris n’est qu’un mensonge. Les femmes doivent en effet servir leur société mais pas de la manière attendue… Quand Ève découvre qu’on attend d’elle de mettre au monde des enfants à la chaîne, d’être une véritable poule pondeuse, elle sait qu’elle doit fuir. Comment supporter d’être utilisée de cette manière même dans le but de repeupler une société ? Ève décide ainsi de fuir et se retrouve projeter dans un monde qui lui est totalement inconnu. Des dangers parsèmeront sont chemin mais au fur et à mesure qu’elle avance, elle réalisera que les problèmes ne sont pas forcément là où elle le pensait. Entre rencontre, peur, découverte et danger, Ève devra se monter plus forte que jamais pour espérer survivre loin de tout ce qu’elle a connu. 

Ève est une héroïne qui m’a laissé, je l’avoue, assez mitigée. J’avais de grands espoirs concernent son personnage, j’attendais peut-être trop d’elle d’ailleurs… On rencontre donc une jeune femme qui a toujours été très encadré dans sa vie, son comportement et même sa façon de penser. Son éducation se ressent très fortement sur sa façon d’agir, d’évoluer tout au long de l’ouvrage. D’un côté j’ai aimé son courage, le fait qu’elle prenne le risque de fuir un destin qui la dégoûte mais d’un autre je l’ai trouvé un peu trop naïve par moment. Il est évident que tout ne pouvait pas parfaitement se passer pour elle dans un monde qui lui est inconnu cependant parfois elle agissait vraiment bêtement. Certaines choses évidentes, qui sautaient aux yeux, lui passaient vraiment au dessus et cela m’a très fortement agacée à la fin. Autant j’ai trouvé qu’elle avait beaucoup de chance dans certaines situations, autant je ne comprenais pas comment elle pouvait se retrouver embourbée dans tant de problèmes. J’ai apprécié son courage, son évolution au fil de l’ouvrage mais elle a manqué de profondeur à mon goût, d’où cet arrière goût mitigé la concernant. D’ailleurs j’aurais souhaité en apprendre plus sur elle, on reste tout de même en surface concernant cette héroïne. Nous avons également un personnage masculin, Caleb, qui a son importance puisqu’une relation se développe avec Ève. Je n’ai pas tellement d’avis le concernant car comme pour Ève, nous restons très en surface le concernant. Je l’ai quand même apprécié pour le mystère qu’il dégage mais j’attends la suite pour en apprendre plus sur lui et pour pouvoir me forger une véritable opinion le concernant. J’ai quand même apprécié ce qui se dégage de lui, cette timidité et son comportement vis à vis d’Ève. Si les personnages ne sont pas assez fouillés à mon goût, j’ai cependant beaucoup aimé leur relation, les sentiments qui se développent entre eux et la façon dont ils s’entraident. 

L’univers en lui même m’a vraiment plu. J’ai aimé les bases mises en place par Anna Carey, la façon dont elle nous emporte dans ce monde, cette histoire de virus mortel, le voile de mensonge qui plane sur cette société… Bref l’univers vaut le coup même si je note le même défaut que les personnages : on passe vraiment trop rapidement sur les détails, j’aurais souhaité en savoir plus, pouvoir m’immergé complètement dans ce monde or là tout semble aller vite, parfois même trop vite… J’arrivais tout de même à m’imaginer très bien les choses, ce qui est d’autant plus frustrant. Je pense qu’avec plus de détails, cet univers aurait été tout simplement merveilleux. Nous suivons donc principalement Ève qui évolue dans ce monde, qui avance comme elle peut en bravant les dangers, en fuyant une société qu’elle ne reconnait plus. C’est aider de Caleb qu’elle va se battre pour sa liberté. 

Un premier tome qui ne m’a pas totalement convaincue mais je me laisserai séduire par la suite car les bases que j’ai pu découvrir dans cet opus me donnent envie d’en apprendre plus ! 

Je remercie Marie et les éditions Pocket Jeunesse pour cette lecture. 


La vie rêvée d’Ève, tome 1 : La fuite d’Anna Carey aux éditions Pocket Jeunesse (31 mai 2015 - 244 pages).

6 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout mais il a l'air pas mal :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira plus qu'à moi :-)

      Supprimer
  2. J'adore les dystopies, mais celle ci ne me fait pas super envie =/ J'ai lu quelques avis assez mitigés, qui m'ont assez refroidi je dois le dire^^'...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux comprendre, comme tu peux le voir je suis assez mitigée de mon côté :-(

      Supprimer
  3. L'intrigue m'a captivée mais l'héroïne m'a agacée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est un peu mon ressenti aussi, j'attends de voir ce que la suite donnera !

      Supprimer