jeudi 16 mai 2013

Le Manuel du Serial Killer - Frédéric Mars


Résumé :

Dans deux ou trois heures tout au plus, ce garçon sera mort. Je vous raconte la suite ? Les hululements de douleur du môme qui se tient le ventre à deux maints ? Ses convulsions sur le sol de la cuisine familiale ? Les cris de la mère qui découvre son film déjà quasi exsangue ? Raide comme une batte. Vidé ou presque de son sang, écrasé comme un petit cafard sur le carrelage immaculé. Les yeux du gamin ont cessé de papillonner. Le coma ne va pas tarder à l'emporter. Même avec la meilleure volonté du monde, le médecin ne sera pas sur place avant plusieurs minutes. Et, sans soins immédiats, il va... Alors, je vous la raconte ou pas, cette suite ? Non. Je vais plutôt vous parlez de moi. C'est ça, de moi seul. La mort est en moi. Là, dans ma tête. Elle y a toujours été comme chez elle.

Après NON STOP, Frédéric Mars propose avec LE MANUEL DU SERIAL KILLER un thriller psychologique des plus déstabilisants. Narration à la première personne, voix insaisissable, doute permanent : l'auteur jour avec nos nerfs, et on en redemande.



Ce que j'en pense :

Je ne lis pas très souvent des thrillers. Pas parce que je n'aime pas ça … Mais parce qu'à chaque fois je perds 10 années de vie. J'avais oublié ça avant de commencer Le manuel du serial killer, mais il s'est très bien chargé de me le rappeler ! Après beaucoup de stress et d'énervement je suis tombée de tellement haut qu'encore actuellement je n'en reviens pas. Non mais franchement, Frédéric Mars a un don pour faire tourner le lecteur dans tous les sens et ensuite lui balancer un truc tellement énorme à la figure … qu'il ne s'en relève pas tout de suite ! On plonge dans un univers original et mystérieux mais surtout un univers où plane une tension permanente ! Pas le temps de respirer en lisant ce livre … Chaque page peut cacher quelque chose.

Thomas Harris est un jeune homme qui étudie à Harvard, mais il est loin d'être comme les autres. Orphelin depuis qu'il a dix ans, il n'a aucune famille. L'argent non plus ne coule pas à flot donc autant dire que sa vie n'est pas des plus facile. Ce jeune homme traîne aussi avec lui un autre problème … En effet, depuis toujours un de ses yeux est comme « recouvert » d'un voile blanc. Cette particularité physique, loin de passée inaperçu aux yeux des autres, lui donne un air à faire peur. Pourtant malgré tout ça, Thomas se bat dans la vie, il est brillant et est promis à un bel avenir ! C'est ainsi qu'il est embauché dans un journal pour enquêter sur certains crimes étranges. Depuis quelques jours, des enfants d'environ dix ans sont retrouvés mort, vidés de leur sang sans raison apparente. Ces crimes atroces difficile à supporter font que Thomas comprend que ce boulot n'est pas pour lui, il décide donc de le quitter. C'est ainsi qu'il finit embauché comme assistant dans une maison d'édition. Tout se passait bien, il s'agissait pour lui de lire des manuscrits et de décider si oui ou non il avait un quelconque intérêt. Pourtant un jour, il est chargé de lire un étrange manuel anonyme. Le Manuel du serial killer. Ce livre décrit de manière précise des manières de tuer, de se comporter, et justement… la ressemblance avec le meurtre des enfants est très très troublante. Face à cette horreur, Thomas décide de le jeter et de l'oublier. Pourtant quelques jours plus tard l'impossible se produit. Le Manuel du Serial Killer est publié, disponible dans toutes les librairies mais ce n'est pas ça le pire ! Loin de là ! Car ce livre anonyme porte finalement le nom d'un auteur sur sa couverture : Thomas Harris. Commence alors une véritable descente aux enfers. Ce livre au succès fulgurant va marqué le début de la fin pour Thomas. Car comme tout le monde pense que c'est lui l'auteur du livre décrivant précisément la mort d'enfants, pourquoi ne pas aussi penser que c'est lui l'auteur des crimes ? Surtout quand les preuves à son encontre s'accumule encore et toujours. Aidé de Sophie, une camarade, il va devoir se lancer dans une véritable quête pour comprendre la vérité et la révéler au grand jour afin de pouvoir clamer son innocence.

Le manuel est au centre de tout dans ce roman. C'est l'élément déclencheur, l'élément qui fait naître le doute et la peur autant chez le lecteur que chez les personnages. D'ailleurs en parlant d'eux, je ne sais pas vraiment comment expliquer ce que j'ai ressenti. J'ai l'habitude en lisant un livre de m'attacher aux personnages, mais ici c'est totalement impossible. Non pas qu'ils sont désagréables ou quoi que se soit … Non, on ne peut pas s'y attacher car on doute. On se pose des questions, on s'interroge sur tout le monde ! Que se soit Thomas, Sophie, l'agent Kennedy, ou n'importe lequel des autres, on doute forcément d'eux à un moment ou à un autre. Quand on pense avoir compris quelque chose, avoir un indice prouvant que l'un deux est « clean », quelque chose d'autre tombe nous replongeant dans le flou le plus total. Tous ont des parts d'ombres nous empêchant d'avoir confiance, et plus particulièrement Thomas. C'est le personnage principal donc le lecteur se sent forcément proche de lui d'une manière ou d'une autre mais impossible que ça aille plus loin de part sa personnalité complexe. Déjà que le lecteur est plongé dans le doute alors si en plus le personnage lui même ne sait plus ce qu'il en est, forcément on reste sur ses gardes. A travers ses personnages, Frédéric Mars a réussi à créer une vrai psychologie, un tourment constant.

Quand on lit ce livre, on est en permanence crispé. Pas un moment ne permet le relâchement, chaque ligne est source d'une tension extrême. L'auteur nous mène sur des chemins, nous donne des indices, pourtant tout finit en cul de sac. Chaque fois qu'une piste semble nous mener au bout, on se retrouve bloqué ou quelque chose vient changer la donne. On tourne, encore et encore, cherchant des réponses qui ne viennent pas. J'ai vraiment tout envisagé au cours de cette lecture, j'ai imaginé un nombre incalculable de possibilité mais tout finissait par tomber à l'eau. Durant tout ma lecture j'ai été stressé et énervé de ne pas réussir à comprendre ce qu'il se passait ! Car au final, à force de douter de chacun je ne savais plus du tout où donner de la tête. Je n'avais absolument aucune piste fiable. Bref, je n'avais absolument aucune idée concernant la personne qui pouvait être le tueur. J'avançais dans le livre et je m'embrouillais encore plus, certains indices venaient en supprimer d'autres. J'attendais la fin avec une impatience folle pour enfin comprendre le fin mot de l'histoire ! La fin est arrivée. Et là c'est la chute. J'ai été totalement prise de court, je suis tombée de très haut et je suis restée admirative devant le talent de Frédéric Mars.

Du début à la fin, le Manuel du Serial Killer a su me tenir en haleine. Pas une seconde je me suis ennuyée, chaque instant à été pour moi source d'intense réflexion. Le livre que nous offre Frédéric Mars a parfaitement rempli son contrat me concernant. L'effet de surprise a été plus que réussi, la tension permanente ne peut pas être plus intense et les personnages sont complexes à souhait. Je suis ressorti de cette lecture complètement sonnée mais aussi comblée ! J'avais enfin eu les réponses à mes questions ! Même si je dois avouer que j'ai connu une certaine frustration de ne rien avoir vu venir …

Je remercie Gilles Paris et les éditions Blackmoon pour cette découverte... qui aura su me prendre de court !

Le Manuel du Serial Killer de Frédéric Mars aux éditions Hachette (Blackmoon) (6 Mars 2013 - 461 pages).

32 commentaires:

  1. Moi aussi je ne m'attendais pas du tout à ça, j'ai beaucoup aimé ce livre.

    RépondreSupprimer
  2. On ne peut pas dire que je sois très friande de thrillers non plus mais ton avis me donne très envie de découvrir celui-ci ! Merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne le suis pas trop et j'ai accroché donc ... ! :) Je pense que tu peux aimer !

      Supprimer
  3. Je n'ai jamais (oui je me confesse) lu de thriller... Je ne sais pas pourquoi le genre en lui même peut être a fait que ça ne m'a jamais attiré pourtant depuis un moment j'aimerais bien me lancer '.'

    Peut être du coup que ça fera une bonne initiation pendant l'été vu qu'il a l'air de t'avoir beaucoup plu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis loin d'être une fan moi non plus ! Même si ça m'est arrivé d'en lire quelques uns ... Mais franchement celui là est vraiment bien ! :) Enfin pour moi qui ne suis pas une addict à ce genre, j'ai quand même accroché donc c'est peut-être un bon livre pour se lancer :)

      Supprimer
  4. Ta chronique est super tentante !!! Je lis moins de thriller car ils me font souvent le même effet qu'à toi xD
    La nouvelle collection thriller Blackmoon ont l'air très sympa !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah voilààà je me sens moins seule :P mais franchement si tu veux en lire un, celui là est super !
      Oui je trouve aussi !!!

      Supprimer
  5. Chronique très sympa il me donne encore plus envie de le lire!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement il est vraiment bien ! Et pourtant je ne suis pas une accro aux thrillers ^^

      Supprimer
  6. Non mais ça a l'air GÉNIAL ! Non sincèrement moi en plus j'ai un faible pour les serial killer :D (Dexter si tu passes par là, je t'aime !!!! mdr)
    Gros bisous copinette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben alors je pense que tu peux vraiment beaucoup aimer (si je le croise promis je lui dirai !!!)
      Gros bisouuuus <3

      Supprimer
  7. Ah voilà le livre qui t'as fait tant peur ^^ Non je rigole je suis comme toi avec les livres dans ce genre. Néanmoins j'avoue qu'il est tentant ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui j'assume totalement ! J'avais les chocottes x) Il est très tentant ! :)

      Supprimer
  8. Réponses
    1. Je suis totalement d'accord avec toi ! :)

      Supprimer
  9. Oh, je sens qu'il pourrait me plaire !! Sympa ta chronique :)

    RépondreSupprimer
  10. ça me donne drôlement envie de le lire et je pense qu'il va être une de mes lectures d'été !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah super ! J'espère qu'il te plaira alors :D

      Supprimer
  11. Depuis que je l'ai vu sur le blog d'une copine, j'ai envie de le lire ! Ta chronique est très complète, ça donne vraiment envie de s'y essayer ! ^^

    Ce qui me fait rire, c'est que le perso s'appelle Thomas Harris xD C'est le nom d'un auteur très connu de thriller (un des meilleurs en plus ! ^-^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement je ne peux que te le conseiller, il est vraiment bien ! En tout cas moi j'ai aimé :)
      Ah ben je ne savais même pas ! Tu m'apprends quelque chose ! ^^ Je me demande si c'est intentionnel xD

      Supprimer
  12. Je ne lis pas beaucoup de thrillers non plus. Ceux de Sire Cedric m'ont bien plu, dans le genre. Si tu ne connais pas, je te le conseille.
    Je ne connaissais pas celui-ci mais tu donnes envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben justement je pense que je lirai un des romans de cet auteur bientôt car je suis bien tenté ! :)

      Supprimer
  13. Cette fin, mais cette fin ! Moi non plus je ne l'avais pas vu venir ^_^ J'aimerais bien lire autre chose de cet auteur, sa plume m'avait beaucoup plu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaaah je me sens moins seule :P Oui moi aussi ! Je me renseignerai sur ses autres livres ! :)

      Supprimer
  14. J'ai rencontré l'auteur salon du livre de St-Malo et il m'a beaucoup parlé de ce livre et m'a encouragé à le lire. Il m'a mis au défi de deviner le retournement de situation que personne n'a encore prédit à ce jour. Rien que pour ça, ça me donne envie de le lire XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chanceuse ! :P Moi aussi je t'encourage à le lire ! Et franchement moi non plus je n'ai pas vu le retournement de situation xD

      Supprimer
  15. Il est dans ma wishlist ! Je ne lis vraiment pas assez de thriller...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus et pourtant là j'ai vraiment accroché !

      Supprimer