jeudi 30 mai 2013

La Dame au Chevalier - Jackie Ivie


Résumé :

La vengeance est un plat que certains aiment chaud.

Morganna KilCreggar a juré de se venger du clan FitzHugh qui a détruit sa famille. Surpassant les exploits de tous les hommes de son clan, elle dissimule sa féminité sous un déguisement, et le maniement de l'épée na bientôt plus de secret pour elle. Quand Alexander FitzHugh fait d'elle son écuyer, il est à mille lieues d'imaginer ce que lui son serviteur. Pourtant, il se sent étrangement attiré par ce garçon. Soudain en proie à un désir importun, la ravissante vengeresse perd de vue son objectif... Dans la couche du chevalier l'attendent d'irrésistibles plaisirs sensuels.

« Des personnages exceptionnels, une tension sexuelle insoutenable, une passion sans précédent, une plume pleine d'esprit et une belle trame historique. Jackie Ivie est vouée à devenir incontournable. »
Romantic Times Book Club



Ce que j'en pense :

Voilà une sortie Milady Romance que j'avais hâte de commencer. C'est pour cette raison qu'à peine acheté je l'ai lu d'une traite. J'avais vraiment besoin d'une petite lecture agréable et sans prise de tête. Je dois dire que cette histoire m'a un peu surprise. Même si comme toute romance elle garde ce caractère prévisible, ici l'auteur est à plusieurs reprises sortie des sentiers battus.

Morganna KilCreggar, plus communément appelé Morgan, est une jeune femme vraiment très atypique. Alors qu'elle était très jeune, son clan a été détruit par les FitsHugh. Ne reste plus qu'elle et sa sœur, une vieille femme aigrie de laquelle elle n'est pas proche du tout. C'est donc seule qu'elle a grandit et apprit à survivre, pourtant depuis toutes ses années elle ne rêve que de se venger de ceux ayant détruit tout ce qu'elle avait. Depuis la disparition de sa famille, c'est sous l'allure d'un homme qu'elle se cache... Et c'est ainsi qu'elle se retrouve bien malgré elle enrôlé en tant qu'écuyer d'Alexander, Zander, FitzHugh. Si au début il ne s'agit pas d'un choix, elle y voit là le moyen d'organiser sa vengeance et de tuer les responsables de son malheur. Et c'est toujours déguisé en jeune homme qu'elle va débuter son chemin au côté de son ennemi. Très vite ce dernier découvre ses nombreux talents autant avec des couteaux, qu'avec une fronde, etc... Une véritable relation commence à naître entre eux, un respect, une admiration qui ne colle pas du tout au plan de Morganna. Pourtant elle même se retrouve démuni face aux sentiments que cet homme fait naître chez elle... La jeune femme qui avait tout fait pour tuer la moindre lueur de féminité chez elle se retrouve face à un cruel dilemme. La vengeance ou l'amour, un choix doit être fait.

Morgan est vraiment très étonnante par bien des aspects. On comprend vite que la vie ne l'a pas épargné et que c'est ce qui l'a forcé a se déguiser afin de survivre dans un monde où les femmes seules sont en danger permanent. Son but reste la vengeance, c'est ce qui la fait avancé, cette idée d'honorer la mémoire de sa famille disparu en nettoyant leur honneur. Même si c'est par hasard qu'elle croise le chemin de Zander, elle y voit là une vraie opportunité, une chance même... Sauf que les sentiments naissants qu'elle ressent face à cet homme vienne contrecarrer son plan. Car en plus de tout ça, elle doit être constamment vigilante pour ne rien faire qui puisse laisser penser qu'elle soit une femme. Mais il faut dire que son talent pour les armes l'aide à prouver sa sois disant « virilité ». Qui irait imaginer qu'une femme puisse être si douée ? Face à ça, on a Zander. Zander qui ne se doute pas que Morgan est en réalité une femme. Autant dire que quand il commence à ressentir quelque chose pour elle, le voilà bien troublé. A son époque, ça ne se fait pas vraiment ce genre de sentiment, ça ne lui est jamais arrivé, il a toujours été attiré par les femmes et voilà que cet écuyer débarque. C'est un guerrier, il est fort mais assez différent de ce type de personnages qu'on croisent habituellement dans ces romans. En effet, on pourrait s'attendre à un personnage assez sombre, ténébreux mais c'est plutôt le contraire, il est assez marrant par moment, dit ce qu'il pense, a la parole facile, il ne se prend pas très au sérieux et vit sa vie tranquillement. Ici c'est plutôt Morgan qui a le rôle du « gros dur » et cela même si c'est une femme. C'est elle qui maîtrise ses émotions, qui se maîtrise et c'est plus Zander qui a tendance à se laisser emporter, à perdre les pédales. J'ai trouvé que ça changeait agréablement de d'habitude.

Parallèlement à la romance, on suit l'évolution de Morgan en tant que légende. Ses exploits font de plus en plus parler et elle devient un vrai symbole. Or dans cette Écosse, un symbole est important et peut permettre de réunir les clans dans un objectif commun. On assiste donc au fur et à mesure de l'histoire à cette évolution du statut de Morgan. Alors qu'elle voulait uniquement se venger, elle se retrouve au sein d'un véritable enjeu. Tout se complique et son subterfuge est de plus en plus risqué.

La romance reste le point central autour duquel tourne toute l'histoire. La tension entre les deux personnages est permanente, surtout à cause du fait que Morgan se cache sous les allures d'un homme. Ça pose bien des problèmes, autant à Zander qu'à elle. Pourtant si ce dernier ne voit absolument rien à ce subterfuge, d'autres personnages vont y voir plus clair ! Cela pouvant être positif comme négatif.

J'ai beaucoup aimé suivre Zander et Morgan, voir comment les choses allaient se dérouler et je me suis très vite attaché à eux. Ils se retrouvent dans des situations embarrassantes ce qui peut être plutôt drôle ! Pour conclure voilà un roman agréable et sans prise de tête !


La dame au chevalier de Jackie Ivie aux éditions Milady (Romance) (24 Mai 2013 – 518 pages).

14 commentaires:

  1. Euh j'avoue que sans ta chronique, je ne me serais probablement jamais intéressée à ce livre car je trouve la couverture ideuse :S Mais ton avis me donne bien envie de découvrir ce roman, je le note donc :) Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas fan de la couverture non plus... Au contraire :( Mais franchement le roman est bien sympa :)

      Supprimer
  2. Oh, il pourrait me plaire ! Belle chronique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'est pas mal du tout ! :) Merci !

      Supprimer
  3. Ce livre me tente beaucoup, merci pour ton avis :).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu aimeras si tu le lis ! :)

      Supprimer
  4. Hmmm c'est pas vraiment mon genre de livres en ce moment malgré ta chronique tentatrice :p
    Niveau truc agréable sympa je pense me lancer dans les Queen Betsy. Ca sera pas trop prise de tête au moins '.'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je comprends, j'ai des pèriodes aussi comme ça :P
      Ooooh ils me tentent trop ceux là ! J'ai hâte de savoir ce que tu en penseras !

      Supprimer
  5. Oooh, elle a l'air très bien cette petite romance ! Je vais sûrement me laisser tenter, grâce à toi :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui elle est pas mal du tout :D J'espère que tu aimeras alors ! :P

      Supprimer
  6. La couv' est pas top mais l'histoire et on avis me donnent encore plus envie qu'avant !! Highlander power de toute façon !!!xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui la couverture au début m'a un peu freiné mais finalement le contenu rattrape bien ! :) Et oui j'étais sure que tu aimerais... quand c'est des highlanders on devient folle :P

      Supprimer
  7. Franchement, le pitch est sympa et j'imagine bien les situations embarrassantes que leur situation peut entraîner. Après, je ne sais pas si je l'achèterai en papier mais pourquoi pas en ebook ? =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense que c'est un bon compromis ! :P

      Supprimer