mardi 24 septembre 2013

Les Chevaliers des Highlands, tome 3 : La Vigie - Monica McCarty

Résumé :

1307. L’Écosse se déchire dans une guerre de succession sanglante. Membre de la garde d'élite de Robert de Bruce, Arthur Campbell, surnommé la Vigie pour ses talents d'éclaireur, a pour mission d'infiltrer le clan MacDougall afin de préparer l'attaquer. L'opération lui plait d'autant plus qu'il voue une haine féroce à John MacDougall, seigneur de Lorn, l’assassin de son père. Mais au château de Dunstaffnage, il retrouve cette ravissante inconnue à qui il a sauvé la vie un an plus tôt. Cette beauté n'est autre que la fille de John, Anna MacDougall, désormais son ennemie. Et cette fois, il doit causer sa perte...



Ce que j'en pense :

Après un premier tome qui m'avait déçu mais un second que j'avais adoré du début à la fin, j'avais hâte de découvrir cette suite et ce nouveau personnage. J'espérais ressentir la même chose que pour le second tome et une fois de plus la plume de Monica McCarty a su m'emporter en Écosse ! Rencontrer et suivre nos deux nouveaux héros fut un vrai plaisir de la première à la dernière page !

Dans ce troisième tome, nous suivons une fois de plus un tout nouveau personnage. Il s'agit de Arthur Campbelle, surnommé La Vigie. Il fait, comme les autres highlanders de la série, parti de la garde d'élite de Robert de Bruce mais a un rôle un peu différent des autres. En effet, ses talents le mettent un peu à l'écart car il est l'espion du groupe. Son intuition et son don d'observation font de lui un élément indispensable ayant déjà fait ses preuves à plusieurs reprises ! Pourtant, plus le temps passe, plus il aimerait rejoindre les siens et arrêter d'agir ainsi dans l'ombre. Mais quand Robert de Bruce lui propose une dernière mission, il va lui offrir une occasion inespérée de se venger et plus particulièrement de venger son père. Alors qu'il n'était qu'un enfant, Arthur a assisté à l'assassinat de son père par un certain John MacDougall... devenu seigneur de Lorn, notre highlander va devoir s'introduire au plus près de cet homme qu'il déteste afin de causer sa perte et ainsi d'obtenir la vengeance dont il rêve. Jamais cependant il n'avait envisagé qu'une femme viendrait chambouler tous ses plans. Encore moins la fille de cet homme qu'il déteste... et dont il a sauvé la vie quelque temps auparavant. Entre la passion et la peur qu'elle le reconnaisse, Arthur va devoir redoubler de vigilance car la mission qu'il s'apprête à subir sera peut-être la plus difficile qu'il ait à vivre.

Arthur est un personnage très mystérieux depuis le tout début de la série et j'avais hâte d'en apprendre plus sur lui. On comprend vite qu'il s'agit d'un homme très réservé, assez sombre, qui est habitué à vivre dans l'ombre, à cacher ce dont il est capable. Pourtant il est très difficile de ne pas s'y attacher car malgré la force qui émane de lui, on ressent vite une certaine fragilité, une partie de lui qu'on aimerait découvrir plus profondément. C'est un homme juste qui se bat pour une cause en laquelle il croit cependant son rôle d'espion le met souvent face à des choix difficiles qui pèsent sur sa conscience. D'où son petit côté torturé peut-être ! Encore une fois ce highlander est très différent des deux que nous avions précédemment rencontré dans les autres tomes ! Ce qui me faisait un peu plus peur c'était l'héroïne. Le résumé me donnait l'impression qu'elle ressemblerait un peu à l'héroïne du premier opus, héroïne qui m'avait déçue. Je l'ai donc découverte avec quelques appréhensions et elles étaient totalement infondées ! En effet, j'ai adoré Anna très rapidement. Elle est forte, joyeuse, courageuse, intelligente, et très têtue ! Tout m'a plus chez elle, si je devais lui trouvé un petit défaut c'est une certaine « naïveté » vis à vis de son père le seigneur de Lorn. Mais bon c'était assez compréhensible et correspondait bien à la situation donc après réflexion je ne peux même pas classer ça dans la catégorie défaut !

En partant du principe que les deux héros me plaisaient, la romance devait aussi me plaire... Et ce fut le cas évidemment ! J'ai adoré leur relation, la manière dont elle a évolué. J'ai trouvé parfaite la manière dont l'auteure a mis les choses en scène, c'est vraiment le jeu du chat et de la souris ! Et en plus de ça, il y a vraiment des situations très marrantes, il ne manque vraiment rien à cette histoire donc !

Pour conclure, ce troisième opus me conforte dans mon ressenti vis à vis du second tome. J'ADORE cette série ! Les personnages me plaisent, la romance aussi et surtout l'intrigue autour est présente sans déborder sur le reste ce qui amène la dose d'action manquante ! J'ai déjà hâte de découvrir la suite et surtout les personnages sur lesquels il va se concentrer. Je vais d'ailleurs pouvoir commencer à fouiller à droite à gauche pour avoir un renseignement ou deux. Si vous aimez les highlanders, cette série ne peut que vous plaire !

Les chevaliers des Highlands, tome 3 : La Vigie de Monica McCarty aux éditions J'ai Lu (Pour Elle) (21 Août 2013 - 408 pages).

8 commentaires:

  1. Ce n'est pas spécialement mon style de lecture mais je devrais m'y mettre au vu de ta chronique ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que oui, je te conseille de découvrir les highlanders :P

      Supprimer
  2. Merci pour cette belle chronique! Je ne connaissais pas du tout cette saga, mais là ça me donne vraiment envie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille de la découvrir, elle est vraiment bien ! :)

      Supprimer
  3. C'est la première fois que j'entends parler de cette série.. Ce que tu en dis me plait bien. Je note !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu auras l'occasion de la découvrir !

      Supprimer
  4. Encore une saga qu'il faut que je commence!
    Bon weekend :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que oui ! Merci :) Bon week-end à toi aussi !

      Supprimer